Un enfant ça change pas le monde, sauf que… (suite et fin)

Je disais donc que mes cd ne sont plus à leur place MAIS :

• Je suis rendue très habile de la main gauche, même si je suis droitière.
• Grâce à l’allaitement, je mange mieux et je bois moins d’alcool. Résultat : j’ai perdu tout mon poids relié à la grossesse plus 25 livres!
• Je suis capable de partir une brassée de lavage et vider un lave-vaisselle en 1minutes 30, soit le temps que prend mon gruau à chauffer au micro-onde.
• Mon bras droit peut maintenant soulever 24 livres pendant 30 minutes.
• Je suis capable d’éplucher des légumes en barrant d’une jambe l’accès au tiroir des ustensiles et en soutenant un bébé de l’autre jambe (Ok, il faut être là pour comprendre l’ampleur de l’exploit!)

ET, le plus important :

• J’arrive, d’une seule caresse, à faire oublier tous les malheurs d’un petit cœur d’à peine 12 mois.

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

  1. Ton histoire de poids me rassure tellement. J’ai un peu peur des répercussions qu’une grossesse peut avoir sur mon tour de taille (que j’ai déjà à l’oeil), mais je me disais, pour ne pas sombrer dans l’angoisse, que juste ce que je cesserais de boire en alcool me ferait sans doute perdre du poids! Il semble que je peux espérer, donc. Mais seulement si je ne me vautre pas dans le gâteau au chocolat en contrepartie, j’imagine?

  2. Bah… tant que t’allaite le gâteau au chocolat n’est pas problématique car l’allaitement fait brûler beaucoup de calories. Et après, tu cours tellement après ton bébé que tu continues à brûler des calories 😉

  3. Je l’ai toujours dit, même si aucune étude médicale n’appuie ma thérorie : il y a des hormones de maman-pieuvre qui se libèrent en nous, au moment où on accouche!!:-)

  4. Dommage, elle ne semble pas se transmettre au Papa ;-)Encore une hormone de femme!!! LOL!!!!!!!!

  5. « J’arrive, d’une seule caresse, à faire oublier tous les malheurs d’un petit cœur d’à peine 12 mois. »Pour Coconut, j’avais des «bisous magiques» qui guérissaient les bobos : ce sont des bisous que je déposais sur le bobo, et en soufflant dessus ensuite, le bisou s’envolait, en emportant le bobo avec lui… La magie, c’était que ça marchait vraiment (pour les petits bobos, on s’entend!!) :-))

  6. Danielle Fecteau a d’ailleurs écrit un excellent livre sur les preuves scientifiques du pouvoir de guérison de l’effet placebo. Ce que les mamans avaient déjà prouvé!! :))

Laissez un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :