Tornado Warning!

Samedi matin – Départ de Benning en direction de Disney.

C’est le coeur gros et un brin épuisés que nous prenons la route vers Disney. La pluie est au rendez-vous, de celles qu’on ne voit que près des tropiques : violentes et bruyantes. Nous entendons la sirène d’avertissement de tornades, mais comme nous sommes samedi matin, nous croyons à un exercice.

Un arrêt à Columbus nous permet d’entendre à nouveau l’alarme. Je demande à un employé du commerce où je suis arrêtée s’il s’agit encore d’un exercice : non! « This time it’s the real thing » me répond-il un brin préoccupé mais résigné : le magasin ne peut pas fermer : « We wait and see! ».

Nous décidons de prendre la route et de fuir vers la Floride, espérant semer la tempête. Tant pis pour le déjeuner au IHOP, on attrape un sandwich dans un petit café et nous l’avalerons en chemin. Audrey est déjà endormie et Sofia aime manger dans la voiture! Le timing est parfait.

Après quelques kilomètres sous la pluie et les orages, nous sommes pris au coeur de la tornade : des vents violents, un mur de pluie, visibilité nulle! On ne peut arrêter : avec les véhicules qui nous talonnent, ce serait plus dangereux que de poursuivre à faible vitesse. On tente de suivre les feux d’urgence de la voiture qui nous précède en espérant qu’elle reste sur la route. Sous la violence de l’orage, nous les perdons de vue régulièrement et les lignes sur l’asphalte sont pratiquement invisibles. Notre seul espoir : le sang froid de mon amour et prendre la tornade de vitesse en espérant qu’elle ne suive pas le même chemin que nous.

Après une vingtaine de minutes à rouler sans voir ni ciel ni terre, nous la dépassons enfin : le temps s’éclaircit quelque peu. Nous retrouvons une chaussée sèche et une bonne visibilité! Les filles n’ont eu connaissance de rien sinon qu’elles n’entendaient plus la musique.

Après trois heures de route, Audrey commence à s’impatienter. Nous arrêtons donc manger au restaurant. Au moment de repartir, alors que nous sommes prêt à embarquer dans la voiture la tempête nous rattrape! Cette fois-ci, la foudre frappe à quelques mètres de moi et les vents violents nous poussent contre la carrosserie!

Nous filons sur l’autoroute afin de devancer l’orage. Nous aurons droit à une deuxième douche violente, mais celle-ci beaucoup moins longue. Nous dépasserons rapidement la cellule orageuse. Ouf! Audrey s’est endormie à nouveau, Sofia nous demande toutes les 30 secondes si nous allons à Disney : tout est redevenu normal!

Devant nous le ciel s’éclaircit enfin et nous espérons que la mauvaise température restera loin derrière afin de ne pas retarder davantage notre voyage.

_____


À notre arrivée à Disney, nous apprendrons que c’est effectivement une tornade que nous avons traversée! Elle aura fait 1 mort et une quinzaine de blessés dans la ville de Geneva que nous avons croisée en même temps qu’elle…

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

8 Comments

  1. Ouf! vous n’avez rien. Quelle frousse vous avez dû avoir… :-(Les forces de la nature sont tellement imprévisibles.J’espère que le beau temps restera pour tout le reste du voyage.

  2. Quelles péripéties! Ouf, heureuse de voir qu’il y a plus de peur que de mal! Ça dû être assez stressant tout de même!

  3. En fait, quand tu as les deux pieds dedans, ça ressemble à une grosse tempête… après, c’est un peu excitant de savoir que c’était « une vraie » ;-)))

Laissez un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :