• Vivre ailleurs

    Mes 5 trucs pour me sentir chez-moi “ailleurs”!

    Je vous confiais récemment que se sentir chez nous « ailleurs », ça ne vient pas toujours naturellement. Pour y arriver, il faut poser des gestes, faire des choix et gérer certains deuils. Il faut aussi être motivée à le faire. Sauf dans certains cas où vous débarquez de l’avion et avez instantanément l’impression d’être de retour à la maison. J’ai toujours aimé partir. Vivre ailleurs. Découvrir. Expérimenter. Et repartir. Il faut dire qu’en plus de ma nature bohème, il y avait le métier de mon Guerrier qui validait notre présence à chaque endroit, ce qui facilitait l’intégration. Ce métier venait avec la « famille » militaire qui nous offrait une certaine bouée en…

  • Se sentir chez-nous, en Nouvelle-Écosse
    Vivre ailleurs

    Se sentir chez-nous en Nouvelle-Écosse

    Le 21 février dernier, La Maudite Française publiait le texte « Se sent-on un jour réellement chez soi lorsqu’on vit à l’étranger? » J’imagine que c’est une question que se posent tous les expatriés et les familles qui déménagent régulièrement. Dieu sait que mon Chéri et moi nous la sommes posés!  Nous avons été expatriés aux États-Unis pendant un peu plus de deux ans. Après 3 ans au Québec et 4 ans en Ontario, nous sommes maintenant installés en Nouvelle-Écosse depuis presque 3 ans. Si je suis de retour au pays, suis-je pour autant chez-moi? Pas tout à fait…  Je suis une fille de Québec, berceau de l’Amérique française. Vivre dans une…

  • Vivre ailleurs

    9 choses que vous devez savoir si vous déménagez sur la Côte est!

    Ça fait maintenant quatre mois que nous sommes déménagés en Nouvelle-Écosse et j’ai déjà découvert quelques trucs sur les Maritimes. Il y a quelques semaines, lorsque j’ai lu l’article du magazine Notable « 9 Things You Need to Know Before Moving to the East Coast », je n’ai pu m’empêcher d’être en accord avec certains points, mais complètement en désaccord avec d’autres. Je vous présente donc leur liste agrémentée des commentaires d’une nouvelle résidente qui a déjà vécu au Québec, en Ontario et en Géorgie. Notez toutefois que je n’ai fait aucune étude sociale ou empirique de la Nouvelle-Écosse, et qu’il ne s’agit que de mes premières impressions! 1. La météo ne…

  • Vie de famille

    Retour sur notre weekend de l’Action de grâce 2015

    Les gens qui habitent les Maritimes sont reconnus pour leur attitude assez relaxe envers la vie. C’est même ici que l’expression « une heure plus tard dans les Maritimes »* prend un sens tout particulier… Récemment, je taquinais mon Guerrier en lui disant qu’il s’était TRÈS bien adapté à notre nouveau coin de pays, avant de lui rappeler gentiment tout ce qu’il y avait à faire autour et dans la maison alors qu’il espérait plutôt « profiter » du terrain pour un ixième weekend consécutif. Vous connaissez le proverbe « On voit la paille dans l’œil de son voisin, mais pas la poutre dans le sien »? Paraitrait que je me suis très bien adaptée moi…

  • Finances,  Vie militaire

    Un budget aussi doit s’adapter!

    Tout le monde sait que pour la majorité des familles de militaire, les déménagements sont pratiquement une routine. Et on sait qu’ils impliquent bien des changements : école, médecin, dentiste, amis, et j’en passe. Et pour chacun d’eux, tous les membres de la famille doivent faire preuve d’adaptation. Mais il n’y a pas que les adultes ou les enfants qui doivent s’adapter… le budget aussi ! À chaque mutation, le portefeuille familial s’étire un peu ou rétrécit dangereusement. On sait tous que le coût de la vie varie beaucoup d’une province à l’autre. Mais il n’y a rien comme y être confronté… année après année. Souvent, le premier item qui nous…

  • Vie de famille,  Vie militaire

    Rentrée scolaire en Nouvelle-Écosse

    La rentrée scolaire représente l’une des dernières étapes qui clôturent une mutation. Pour les enfants, c’en est toute une! Réussiront-ils à se faire des amis? Seront-ils appréciés par leurs pairs? Vont-ils se retrouver au travers tous les détours menant à la cafétéria, la salle de classe, la bibliothèque? Toutes des inquiétudes exprimées par nos deux princesses. Pour les parents aussi c’est une étape préoccupante, car c’est bien souvent à partir de ce moment que nous savons si nous avons fait les bons choix. Le bon choix de quartier, le bon choix d’établissement, et le bon choix d’option (catholique ou non, privé ou publique, francophone ou anglophone, programme d’immersion ou régulier).…

  • Vie militaire

    Un long déménagement…!

    Déjà plus d’un mois que nous sommes déménagés dans notre nouvelle province d’adoption. J’ai l’impression d’y être depuis toujours, d’être enfin chez nous, de commencer une nouvelle vie. Mais j’ai aussi l’impression d’avoir carrément perdu tout mon été! Pour la première fois, je suis frustrée d’avoir manqué tellement de beaux moments, de sorties, de visites, d’activités parce qu’encore une fois nous avons perdu du temps à vider des boites, réparer, nettoyer, arranger, décorer, organiser, patenter, remplacer et modifier. Il faut dire que ce fût la plus longue installation de tous mes déménagements! Trois semaines avant de terminer les trois étages! Naïvement, comme cette maison est plus grande que la dernière,…

  • Vie militaire

    Ma première maison! (ou presque…)

    Pour les familles de militaire, après l’attente du message de posting, le stress de la vente d’une maison, l’aventure d’un House Hunting Trip, vient la fébrilité du déménagement. Et ça commence bien avant le moment de faire des boites! Chaque fois j’en profite pour épurer la maison, me débarrasser du superflu, réorganiser, nettoyer afin d’arriver sans être encombrée par des trucs inutiles ou la poussière du passé. Chaque fois, je veux repartir à neuf en ne conservant que ce que j’aime, que ce qui m’apporte du plaisir ou fait le bonheur de notre famille. Cette fois-ci, j’y mets encore plus de cœur, car j’ai l’impression d’emménager dans ma première maison…

  • Vie militaire

    Quand seul notre coeur peut être là…

    Il y a quelques jours, j’ai vu passer ce texte sur mon fil d’actualité de Facebook : Quand tu dis « J’ai besoin de toi », un véritable ami ne demande pas « Quand? », « Comment? », ou « Pourquoi? ». Il te pose juste une question : « Où es-tu? ». Je voudrais tellement être cette amie. Je voudrais encore plus être cette fille et cette nièce. Mais, malgré mon amour pour mon père qui recommence sa lutte contre le cancer, et pour mon oncle qui est en train de perdre sa propre bataille, même si je sais où ils sont, aujourd’hui je ne peux être sur place. Mon père c’est mon roc, mon port d’attache, mes racines. Les seules que…

  • Vivre ailleurs

    Survol de notre expérience d’expat à Kingston

    Il nous reste encore deux mois pour expérimenter et apprécier les particularités de la ville de Kingston. Mais à l’aube de notre départ, voici quelques réflexions sur notre séjour au coeur de Ktown. Réflexions sociologiques Difficile d’écrire un article sur notre « expatriation » en Ontario, sur les différences entre les gens d’ici et « nous », sans tomber dans les clichés « Francos vs Anglos ». Tous les Anglos ne sont pas ontariens, tous les Ontariens ne sont pas anglos et Kingston est riche en cultures diverses. Alors d’où vient la différence? Est-ce un comportement d’Anglos? D’Ontarien? De Kingstonnien? Je ne sais pas et je ne veux pas généraliser. Mais certaines habitudes diffèrent de celles…