• Chaise vide
    Les inclassables

    La chaise vide

    C’était son refuge préféré. Il reconnaissait le bruit des chaises que l’on dépose sur la table. Dès qu’il l’entendait, il apparaissait dans la salle à manger, marchant nonchalamment comme seuls les chats savent le faire. Chaque fois, il sautait sur la table avant même que je finisse d’y mettre les quatre chaises! Et il choisissait toujours la même pour s’y rouler en boule. *** Après 8 mois, j’ai encore le cœur gros quand je monte les chaises sur la table. Son absence se fait alors cruellement sentir.  Quand j’entre dans la salle à manger et qu’elles sont grimpées, je jette un coup d’œil sur « sa » chaise, par réflexe, m’attendant à…

  • Les inclassables

    Mon repère

    J’ai toujours rêvé d’avoir un bureau « à moi ». Un endroit pour écrire, et faire « mes affaires ». Un endroit où tous mes trucs sont accessibles : pas de classeur au sous-sol, d’imprimante rangée dans le garde-robe ou de livres de référence rassemblés dans une boite de carton entassée avec les décorations de Noël sous l’escalier. Et idéalement dans un coin isolé du brouhaha familial… Je l’ai enfin trouvé ! Je vous ai déjà confié que nous avions trouvé en Nouvelle-Écosse notre maison de rêve. L’une de mes pièces préférées est « mon » bureau. Une petite pièce super charmante, annexée à la chambre des maitres. Mon coup de cœur lorsque nous avions visité la maison,…

  • Vie de famille

    Souvenirs de Disney…

    Nous sommes de retour à la maison depuis maintenant une semaine, après avoir passé de merveilleuses vacances en compagnie de Mickey et ses amis. Les bagages sont défaits depuis longtemps. Les photos se succèdent dans notre cadre numérique. Et les souvenirs prennent tranquillement la poussière. Il est donc plus que temps que je m’arrête pour faire le récit de notre road trip! D’autant plus qu’en quittant la Floride, Sofia m’a demandé si j’allais écrire un texte sur mon blogue pour raconter notre voyage à Disney. Elle souhaitait pouvoir le relire plus tard pour se rappeler tous les bons moments que nous avons vécu. Je suis touchée qu’elle porte intérêt à…

  • Vie de famille

    Disney pour la relâche?

    Depuis deux ans, j’ai l’impression de vivre en dormance… Comme si cette période de notre vie était réservée à mon Guerrier et que nous n’étions là qu’en soutien. Trenton étant un mal nécessaire pour lui permettre de réaliser un de ses rêves professionnels. Ou peut-être est-ce une question d’alignement des planètes… peut-être que notre vie avait besoin d’hiberner… Mais depuis le début 2015, les projets excitants s’accumulent! J’ai l’impression que la période de dormance est terminée, et que c’est à notre tour de « vivre » enfin! (J’exagère un peu… mais à peine!)  Après l’annonce surprise de notre mutation à Halifax — une destination beaucoup plus excitante qu’Ottawa — nous préparons maintenant notre…

  • Vie de famille

    Bilan de notre année 2014

    Ce fut une belle année… mais je ne suis pas fâchée qu’elle soit enfin terminée! Heureusement, l’avantage des bilans (et des blogues personnels pour se rappeler tout ce qui s’est passé) c’est que je réalise qu’il n’y a pas eu QUE deux évènements majeurs dans les 12 derniers mois, et que nous avons vécu plusieurs belles expériences. C’est vrai que ce qui a marqué de façon impérissable notre année 2014 fût le décès de mon père adoré — une séparation pour laquelle nous ne sommes jamais tout à fait prêts — et l’accident majeur de mon Guerrier. Deux bouleversements qui changent une vie. Le premier malheur m’oblige à rompre avec une…

  • Vie de famille

    Voyage éclair à Québec!

    Parce qu’on aime voyager et que les occasions se multiplient, vendredi dernier nous reprenions la route! Cette fois, c’est Québec qui nous ouvrait ses portes à l’occasion du Gala soulignant le 100e anniversaire du Royal 22e Régiment. Un autre weekend rempli de plaisir, de beaux moments, de retrouvailles avec des amis chers et… de magasinage! J’adore la ville de Québec! 😉 Pour la première fois en 9 ans, grâce à la générosité de nos amis, nous avons bénéficié de DEUX nuits sans enfants! Si j’étais « un peu » déchirée au moment de les quitter vendredi soir, j’ai rapidement constaté que je serais la seule à m’ennuyer! Dignes d’un véritable camp de…

  • Vie de famille

    Voyage dans le temps

    À l’arrivée d’une nouvelle conjointe, l’ancienne est généralement reléguée aux oubliettes. Avec un peu de chance, les oubliettes se trouvent dans des boites de carton au sous-sol de la maison familiale. Ma mère est morte alors que j’avais 13 ans. Très peu de temps après, mon père s’est mis en couple avec sa nouvelle conjointe. Ma mère est alors complètement disparue de notre paysage. Par le fait même, ma vie des 13 dernières années fût remplacée par les objets et les gouts de cette nouvelle union. Le weekend dernier, lorsque j’ai fait le ménage de ce qui restait de la maison de mon père, j’ai retrouvé mes parents. J’ai retrouvé…

  • Finances

    Être un liquidateur testamentaire

    Vous êtes nommé liquidateur d’une succession? Mes sympathies! Pour votre perte, mais aussi pour l’ampleur de la tâche qui vous attend! Un liquidateur est celui qui est responsable de régler la succession d’une personne décédée, ce qu’on appelait auparavant un « exécuteur testamentaire ». Je suis contente que le terme soit changé, car notre tâche déborde largement de « l’exécution » des dernières volontés d’un défunt! Un liquidateur s’occupe, entre autres : des arrangements funéraires — oui, même s’il y a eu préarrangements; de la recherche du testament, de sa vérification ou authentification s’il y a lieu; de l’inventaire des biens et des dettes de la succession — donc, retracer tous les comptes à…

  • Vie de famille

    Une fête des pères « bitter sweet »

    Ironique n’est-ce pas qu’en ce dimanche de la fête des Pères je roule en direction de Québec pour régler des détails de la succession de mon Papa… Surtout que l’éloignement nous a trop souvent empêchés de célébrer l’évènement ensemble. Il faut le voir comme un cadeau ultime, celui de voir à la bonne gestion de ses affaires… même si c’est loin d’être terminé. Une autre responsabilité du liquidateur, sujet sur lequel je reviendrai bientôt. Et le père de mes enfants paye par la bande, car il se tape en famille un voyage de 36 heures dans la vieille capitale. Un bref séjour qui laisse peu de place au plaisir, car…

  • Les inclassables

    L’écorchure des petits deuils

    Quand un être cher meurt, on réalise tout ce qu’on faisait « pour lui ». À quel point sa présence dans notre vie influençait nos gestes quotidiens, parfois même de façon inconsciente… Écrire pour mon blogue… Photographier une fleur… Annoncer une nouvelle… Partager mes impressions sur ma dernière lecture… C’est dans ces petits détails, autant que dans les fêtes manquées, que l’absence nous fait mal… Perdre la personne à qui l’on « parle » dans nos textes narratifs qui demandent, pour s’écrire, plus de motivation que d’inspiration, c’est un autre deuil à faire. Comme mon texte d’hier sur notre weekend de Pâques. Heureusement, Maman Fleurette et Grand-Papa Paul sont toujours au rendez-vous ! Et un…