Réflexion sur l’aventure « Vente de garage »

Samedi matin, j’ai vite compris pourquoi je déléguais toujours cette activité à mon Amour : je hais la vente! À l’exception d’une voisine à qui j’aurais vendu tout mon inventaire, car je sentais le respect dans son attitude, je déteste offrir mes biens aux inconnus.

Voir les gens examiner la marchandise avec un brin de dédain dans l’espoir de faire baisser le prix, les regarder fouiller froidement dans MES affaires, ou pire encore, au travers les trésors des enfants, très peu pour moi! Oui, nous avons rencontré quelques personnes sympathiques, mais aussi beaucoup de colons « wèreux ».

Un point particulièrement sensible pour moi : tout ce qui a déjà appartenu à nos princesses. Alors que mes tendances minimalistes s’accommoderaient très bien de liquider 50 % de ce qui se trouve dans la maison, j’avoue avoir eu énormément de difficulté à supporter la vente de « la petite ferme » et « l’autobus scolaire » de Fisher Price… même si les filles ne jouent plus avec depuis des mois! Je préfère de loin donner leurs jouets à quelqu’un que je connais plutôt que les vendre à de parfaits inconnus. C’est le coeur serré que j’ai combattu l’envie d’annuler la transaction jusqu’à ce que la voiture des acheteurs quitte mon champ de vision… Mince consolation : ils sont maintenant dans une bonne famille.

Alors, la conclusion de cette épreuve : Kijiji et mon Amour prendront la relève au mois de juillet! Les ventes de garage, c’est fini pour moi 😉

 

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

Laissez un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.