Notre premier jardin

Premier jardin

Dimanche dernier, nous avons finalement fait notre jardin ! Ça fait des années que les filles voulaient en avoir un. Malheureusement, le manque d’espace ou nos conditions d’hébergement nous en empêchaient. Cette année, ce n’est pas un problème ! Les filles réalisent donc enfin un de leurs rêves : faire pousser leurs propres légumes. Le seul détail qui pourrait détruire leurs illusions : mes compétences… Il y a de ces miracles que même mère Nature ne peut accomplir !

Ne reculant devant rien pour faire le bonheur de ses princesses, mon Amour nous a construit une boite à jardin. Mais parce qu’il connait l’espérance de vie des plantes sous ma responsabilité, il a sagement modéré nos ambitions de départ de 3 boites : il faut savoir limiter les pertes !

Pour mettre les chances de notre côté, nous avons acheté la meilleure terre, le meilleur fumier, et respecté les recommandations des grands jardiniers de ce monde. Peut-être que l’environnement parfait comblera mon incompétence… ?

Notre premier jardin!

Finalement, nous avons semé nos graines ! Seules les tomates ont eu le privilège de commencer leur vie ailleurs. Un premier plant, tout petit, a été adopté par pitié. Parce que c’était le dernier, qu’il avait l’air misérable, et que personne n’aurait osé l’acheter. Il avait toutes les caractéristiques du plant de tomates rêvé selon mes deux Mère Thérésa de l’agriculture ! On ne pouvait l’abandonner au Centre jardin, car elles ne se pardonneraient jamais de l’avoir condamné au bac de compost… Il fut donc baptisé « Tommy ». Pour « petite tomate »…

Et pour nous assurer un minimum de succès, nous avons aussi acheté un gros plant (Big Tom) qui avait déjà quelques belles tomates vertes ! Elles seront peut-être notre seule récolte de l’été… Ou si je réussis à les tuer, la preuve que le jardinage n’est pas pour moi ! 

Tommy & Big Tom

Après avoir transplanté Tommy et Big Tom, Audrey a semé ses carottes. Elle rêve de cueillir ses propres carottes depuis un an. Je n’ai aucune idée d’où lui vient cette passion pour ce légume, mais elle est impatiente de les récolter ! 

Notre premier jardin

Sofia s’est occupée du reste. Parce qu’elle aime tous les légumes, et que sa sœur avait de toute façon perdu tout intérêt pour les semences.

Jeu d'eau

Maintenant, on attend. Et on prie.

Peut-être que quelques arrosages aideraient aussi. 😉

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

6 Comments

  1. J’en rêve! Un jour j’aurais a nouveau de l’espace pour le faire!

    Un conseil, arroser tous les jours surtout si très au soleil (j’ai des plants qui ont brûler sur mon balcon…), la terre et non les feuilles (oups!) et ne pas tarder a enlever les mauvais herbes qui envahissent tous trop rapidement!

    Bon jardinage!

  2. Un autre conseil qui fonctionne très bien chez nous…. ajouter de l’engrais pour légumes à toutes les semaines.

    Bonne récolte !

  3. Ici, les enfants adorent! J’ai trois bacs de 3 pieds par 12 pieds chez nous avec des plants de fraises, des oignons, des carottes, des haricots, des concombres, des poivrons et des tomates. J’ai aussi planté des fines herbes, mais elles ne semble pas vouloir pousser. Il aurait sans doute été préférable de les partir à l’intérieur. Ailleurs sur le terrain, j’ai des framboisiers, des bleuetiers, un amélanchier et un groseillier. J’envisage de planter des camerisiers à la fin de l’été (oui, on aime ça les petits fruits chez-nous).
    Ton projet, bien qu’un peu tardif, me semble bien parti tant qu’il ne manquera pas d’eau. Je ne sais pas tout ce que tu as planté, mais les carottes et les tomates ne sont pas capricieuses en général 😉

    1. Oh wow! Tu as une belle sélection! L’an prochain nous allons nous attaquer aux petits fruits. Je vais planter des fines herbe,s mais dans un bac que je pourrai installer aussi dans la maison.
      Nous avons débuté tard… mais il y a encore eu du gel au sol il y a deux semaines! o.O Nous avons des carottes, radis, kale, salade, fèves jaunes, tomates. Nous étions trop tard pour le reste… On va s’y prendre plus tôt l’an prochain, et débuter les semences à l’intérieur. Si tout va bien… 😉

Laissez un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :