Notre long congé de Pâques

Cette année, j’ai l’impression d’être complètement passée à côté de la fête de Pâques! Est-ce parce que les filles ne fréquentent plus une école catholique et que nous entendons moins parler de son côté religieux? Est-ce parce que nous n’avions pas de visite à la maison, donc moins de «festivités»? Ou parce que nous étions invités chez la famille pour le souper, ce qui nous donnait l’occasion de moins «en mettre» sur la partie domestique? Ou parce qu’il n’y avait aucune émission spéciale relatant la vie de Jésus ni aucun classique cinématographique? Peut-être un peu de tout ça… et l’évidence que les filles vieillissent. Mais je reste avec l’impression d’avoir fait le strict minimum, et j’en suis la seule déçue. 

Message du Lapin de Pâques

Heureusement, le Lapin lui n’a pas oublié de passer chez-nous! Il a laissé un panier rempli de surprises pour les filles, avec une note les invitant à aller chercher les œufs cachés dans notre forêt. Surprises (et un peu déçues, je crois) de trouver le panier AVANT la chasse aux cocos, elles sont tout de même parties très vite explorer notre cour arrière (je pense que le Lapin a voulu être prudent et éviter que nos petits animaux mangent tout le chocolat)!

Malheureusement, il était trop tôt pour prendre des photos de cette aventure mémorable étant donné que je n’ai pas de NVG sur ma caméra. Il faisait à peine suffisamment clair pour trouver les fameux œufs! Après quelques chevilles tordues sur les racines et les mains gelées par le froid matinal, nous sommes rentrés à la maison nous empiffrer de chocolat! Et à 8 h, nous étions déjà en train de jouer à Jour de paye! Ça vous donne une idée de l’heure du réveil…

Weekend de Pâques

Après notre brunch traditionnel, et une tentative ratée de faire des moules en chocolat pour le dessert du soir, nous nous sommes préparés pour poursuivre les célébrations chez nos cousins. Je suis heureuse de pouvoir célébrer les différentes fêtes avec notre famille élargie et offrir ainsi à nos enfants un luxe qu’elles n’ont jamais connu : les grands rassemblements et une maison remplie de cousins!

Je pense que l’une des raisons pour laquelle je suis restée sur ma faim c’est que nous n’avons pas fait de traditionnel bricolage de Pâques. Nous n’avons même pas peinturé des œufs!! J’avais pourtant tout le nécessaire… mais comme personne n’en parlait, nous avons fait autre chose : jeux de société, géocaching, cinéma, lecture et jeux vidéos. Même pas de nouvelles robes, de vêtements printaniers ou de nouveaux souliers… 

Géocaching

Nos activités familiales se transforment. Même si nous passons encore beaucoup de temps ensemble, les intérêts changent. Et j’ai l’impression que le bricolage était le dernier lien avec le monde de la petite enfance. Maintenant, on fait de l’art. Subtile différence… mais qui démontre une plus grande autonomie. Et maman doit s’ajuster. 

Heureusement, certaines adaptations sont facilitées par un mari attentionné! Comme mon papa d’amour n’est plus là pour me donner mon lapin de Pâques annuel, mon chéri a pris la relève et m’a surprise avec ce nouvel ajout à ma longue série. Grâce à lui, ma collection débutée par mon père lorsque j’étais adolescente se poursuit maintenant avec une deuxième génération.

Mon lapin de Pâques

Merci mon chéri! xx

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

Laissez un commentaire.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.