Levée de fonds pour Hope for Wildlife!

L’hiver dernier, nous avons découvert l’émission télévisée « Hope for Wildlife », une série documentaire racontant le quotidien d’un centre de réhabilitation pour animaux sauvages situé sur la côte est du Canada. Coup de cœur instantané pour toute la famille, mais tout particulièrement pour Sofia notre grande amoureuse de la nature. Sofia regardait religieusement toutes les émissions, faisait des recherches sur les animaux qu’Hope sauvait, et rêvait de pouvoir visiter un jour ses installations.

Tourterelle triste
Une tourterelle en danger dans notre jardin : Hope est trop loin pour que nous puissions lui amener notre blessée, mais on fait des recherches pour trouver quelque chose de semblable dans notre coin. Il n’était pas question de la laisser seule dans notre meadow!
Des toutous en réhabilitation
Combien de fois ai-je surpris Sofia et Audrey à jouer à « Hope for Wildlife » avec leurs toutous ou leur Littlelest Petshop ? Oui, il y en avait toujours une qui jouait le rôle de Hope, et l’autre qui jouait celui de Dr Barry.

Quand nous avons appris que nous déménagions en Nouvelle-Écosse, Sofia s’est écriée : « Oh !! C’est où est Hope for Wildlife! On va pouvoir y aller !! » Notre future ville de destination était déjà toute gagnée pour elle ! Notre grande fille négociait même déjà qu’on lui serve de taxi pour qu’elle puisse y faire du bénévolat !

Boite de dons

Depuis près d’un an, Sofia essaie de trouver une façon de ramasser des sous pour les remettre à Hope for Wildlife. Nous avons finalement convenu de faire un stand. Comme il y en a eu quelques-uns cet été dans notre rue avec de la limonade et des cupcakes, nous avions convenu d’attendre à l’automne pour offrir du cidre chaud et des biscuits.

Et dimanche fut le jour J !

J’ai mis de côté la peur que personne ne vienne et que les filles soient déçues…

J’ai mis de côté mon désir de les protéger en leur offrant tout simplement une somme d’argent à remettre à Hope.

J’ai mis de côté mon angoisse de savoir si nous avions assez de biscuits et de cidre ou trop de provisions.

J’ai mis de côté mon désir de perfection pour les laisser expérimenter à leur façon, en les aidant à trouver des solutions seulement quand elles soulevaient un problème.

J’ai accepté le fait que nous pourrions n’avoir que 20 dollars à verser au refuge.

J’ai lâché prise, j’ai acheté des biscuits et du cidre et je les ai laissés vivre leur expérience. Du même coup, j’ai enfin tenu ma promesse : « Oui, oui, un jour tu pourras en faire un stand, quand ce sera le bon moment (pour moi) ». J’ai laissé Sofia vivre ce qu’elle souhaitait faire depuis si longtemps — d’autant plus qu’elle le faisait pour une bonne cause.

 

Quelques minutes avant le début de l’activité, Sofia était très nerveuse, mais sa nervosité s’est envolée dès le premier client ! Quel bonheur de la voir la joie et la reconnaissance remplir ses yeux chaque fois qu’une voiture s’arrêtait devant leur kiosque !

_MG_5319 - Version 2

_MG_5313

_MG_5315 - Version 2

Nous avons arrêté l’activité plus tôt que prévu, car nos filles commençaient à avoir trop froid. Malgré tout, elles ont réussi à ramasser 84 $ en seulement quelques heures d’une journée très tranquille ! Il y a vraiment de quoi être fière !

905646_10153166848860895_839214317484505916_o

Une fois réchauffée et l’argent compté, Sofia avouait se sentir tellement bien d’avoir tenu l’activité et de pouvoir ainsi aider les animaux blessés. De mon côté, je suis vraiment fière de Sofia et d’Audrey ! Elles auraient pu facilement tenir le même genre de kiosque seulement pour se faire de l’argent. Mais elles ont décidé d’elle-même de remettre tout l’argent à une bonne cause, en plus de verser ce qui leur restait d’argent de poche.

J’étais heureuse de leur avoir laissé vivre leur expérience à leur façon. J’étais heureuse qu’elles puissent s’approprier leur succès. J’étais heureuse qu’elles puissent constater la générosité humaine et la gentillesse de notre voisinage. Et surtout à quel point ça fait du bien d’aider les autres !

Levée de fonds pour Hope for Wildlife
L’instigatrice du projet et le chef d’orchestre!
Audrey
Le valeureux bras droit!
Kabir
Un client qui sent les biscuits

Est-ce que je fais tout un plat d’une simple initiative d’enfants et un « mince » 84 $ ? Non. Parce que pour moi, la tenue de cette activité représente plus que 84 $ de ramassé.

Ça représente l’éducation : celle que nous leur avons donnée et qui les a poussés à le faire « gratuitement ». Et celle qu’elle retire de l’expérience : sur les gens, sur le bien-être ressenti lorsqu’on se donne, sur la différence qu’elles peuvent faire et ce qu’elles sont capables d’accomplir.

Ça représente les valeurs que nous avons réussi à leur transmettre, le genre de trucs difficile à évaluer, mais qu’on ne peut mesurer qu’au comportement.

Parfois je suis découragée de voir le comportement ou l’attitude de nos deux princesses. Le nombre de fois où il faut répéter les mêmes affaires… le nombre de fois où je dois encore utiliser la méthode « Strick one! », même après toutes ces années. Forcément, après une journée à gérer des humeurs rebelles, on se demande si on fait une bonne job comme parent. Et si vous êtes celle qui a choisi de rester à la maison pour les élever, vous ne pouvez blâmer personne d’autre que vous… Heureusement, c’est dans ce genre d’expérience, lorsque nos trésors font preuve d’une telle initiative, que vous voyez le résultat de votre travail.

Et c’est ça que je veux retenir. Si elles sont capables d’autant de leadership, de compassion et de dévouement, je n’ai pas tout raté! Elles sont nées avec un cœur et une personnalité extraordinaire que mon intolérance et mon impatience n’ont pas complètement bousillés. Elles ont même peut-être appris quelques trucs de leur mère! 😉 

Si vous avez la chance, je vous encourage à regarder l’émission « Hope for Wildlife » avec vos enfants. Vous y trouverez des histoires touchantes, un merveilleux témoignage de dévouement, d’empathie et de travail acharné de la part d’une femme extraordinaire qui dévoue sa vie entière au bien-être des animaux et à la préservation de la nature. Un bel exemple à présenter à nos enfants. Vous pouvez aussi faire un don directement sur leur site. 

 

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

1 Comment

Laissez un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.