Le 2e « shift* »

Depuis 13 ans, mon Guerrier et moi nous fonctionnons en harmonie. Je prépare à souper, il ramasse (je sais : vous pensiez que j’allais écrire « il mange »… mais il ramasse aussi!).

Je ne me souviens pas que l’on se soit consultés, mais depuis nos débuts ensemble, nos responsabilités s’harmonisent. Et nous évoluons naturellement, comme des danseurs de tango (message subliminal ici à l’intention de mon Amour).

Avant d’avoir des enfants, nous recevions beaucoup. Souvent. Amis, familles, copains. Mais, encore aujourd’hui, à chaque « réception », le ballet se met naturellement en place : je planifie, on fait les commissions, je cuisine, il s’occupe des invités (il est tellement meilleur que moi pour ça!). Je m’assure que derrière le rideau, tout fonctionne, tout arrive dans les temps. Je respecte les gouts et les préférences des invités. Il remplit les verres, amuse nos convives et veille à leur confort.

Alors depuis 13 ans, mon « shift » se termine au moment où je place les assiettes sur la table. Et il prend la relève : il s’assure que la conversation s’anime, que le vin coule et que tout soit ramassé pendant et après le repas. Le scénario parfait (pour moi)!

Avec les enfants, la routine est la même. À partir du moment où le repas est servi, il prend la relève. Je peux alors relaxer, savourer mon repas et déguster mon verre de vin.

Par conséquent quand l’Homme de ma vie s’absente, je « fais mon temps ». Que je reçoive ou non. Seule, mon 2e « shift » commence au moment où je finis de souper. Et j’ai réellement besoin d’un second souffle… ou d’un 2e verre de vin, c’est selon.

Je crois que c’est le moment le plus difficile de la journée… ou d’être en solo.

C’est à se moment que je sors l’artillerie lourde : musique pour me motiver, Facebook pour la compagnie et, parfois, mon 2e verre de vin  😉

 

* de « work shift »  soit « quart de travail ». 😉

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

Laissez un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.