L’absence « Je sais ce que c’est »!

Plusieurs personnes me demandent : « C’est comment? »

Et d’autres sont convaincus de comprendre : « Je sais ce que c’est! Mon chum est parti pour un congrès d’une semaine en Europe! » ou « Je suis monoparentale, c’est pareil! ». Ou encore : « Moi non plus je ne vois jamais mon chum! Il fait un cours du soir et travaille de jour! »

Pour plusieurs de mes copines conjointes de militaire (et moi tout particulièrement), ces remarques ont tendance à nous faire grincer un peu des dents… 😉

Je sais que la plupart des gens qui « croient » savoir ne veulent qu’exprimer de la sympathie envers notre situation. Les autres, heureusement plus rares, sont de purs égocentriques qui ont tout vu et tout vécut « en mieux » ou « en pire ». C’est pourquoi on hochera poliment de la tête… avec un petit sourire en coin pour la majorité et un regard de pitié pour les autres.

Mais non. Ces personnes ne savent pas. Comme moi, je ne sais pas ce que c’est de perdre un enfant ou de sauter sur une mine! Ou d’être monoparental. Ou d’être la conjointe d’un membre de la Marine ou de l’Air Force.  (Mais je sais ce que c’est d’avoir un conjoint qui part une semaine en voyage d’affaires ou qui étudie tous soirs après une longue journée de travail… 😉 )

Alors pourquoi notre situation est-elle différente?

  • Mon Guerrier ne mange pas dans un pub londonien, mais dans un bunker en Afghanistan suite à une alerte d’attaque à la roquette.
  • Il ne porte pas une cravate pour aller travailler, mais des plaques balistiques pour protéger ses organes vitaux.
  • Il risque sa vie chaque seconde, pas de se faire « cruiser » par une belle Italienne.
  • Personne ne prend la relève avec les enfants un weekend sur deux.
  • Si une voiture me réveille à 5 h du matin, mon coeur s’arrête de battre quand je réalise qu’on sonnera peut-être à ma porte dans quelques secondes pour m’annoncer une terrible nouvelle…
  • L’Homme de ma vie est absent, de corps et d’esprits. Pas seulement en train d’étudier dans la cuisine. Il ne peut pas déposer son livre pour m’aider à gérer une crise ou m’embrasser entre deux chapitres.
  • S’ennuyer pendant une semaine c’est complètement différent que de s’ennuyer pendant 8 mois! Oui, j’ai vécu les deux, je sais que c’est différent même si peu de gens le croient avant de l’avoir vécu.
  • Une partie de ma vie sociale est en stand-by pendant 8 mois. Parce que je suis moins disponible et parce que je suis « en solo ». Inviter une femme mariée temporairement seule, ce n’est pas comme inviter une amie célibataire.
  • Les contacts avec l’être aimé sont irréguliers et imprévisibles. Mon Guerrier ne peut pas m’appeler chaque soir de sa chambre d’hôtel, je ne peux pas le joindre par cellulaire si j’ai une question importante et il ne peut définitivement pas revenir pour une urgence ou parce que je m’ennuie trop.
  • Il faut rassurer les enfants qui craignent pour la vie de leur père, maintenir sa présence au coeur de notre quotidien et leur faire comprendre que la situation est temporaire bien qu’elle leur semble éternelle.

Mais aussi,

  • Je ne suis pas seule, malgré l’absence. Mon coeur est habité par l’amour que nous partageons malgré la distance et par la conviction de retrouver bientôt ma douce moitié.
  • Nos filles font partie d’une famille unie, qui sera bientôt réunie.
  • Tout le stress, l’attente, l’ennui sont temporaires et je connais le bonheur que nous éprouverons au retour de notre Guerrier.
  • Les retrouvailles, après une longue période d’absence dans des conditions aussi périlleuses, sont incomparables!
  • Je fais partie d’une communauté « qui sait » et qui est présente quand j’en ai besoin.
  • Je recevrai un pashmina en souvenir plutôt qu’une réplique de la tour Eiffel.
  • Les histoires qu’il me racontera à son retour seront uniques et passionnantes!

Alors voilà! Maintenant, vous « savez » un peu plus 😉

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

3 Comments

  1. ça fait du bien de remettre les choses à leur place non ?
    Mais en tout cas, merci pour ce billet car franchement je suis bien incapable d’imaginer l’absence dans de telles conditions.

Laissez un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :