Image ruinée!

Ça y’est, mon image est complètement ruinée!

Notre Jetta manquant cruellement d’espace et les défauts commençant à faire surface, nous avons décidé de changer de véhicule. Après avoir analysé la situation, nos besoins et notre budget, c’est avec résignation que nous avons conclu que le choix d’une minivan s’imposait.

Nous avons donc utilisé judicieusement notre journée de congé d’hier pour visiter un concessionnaire. J’étais un peu (beaucoup) récalcitrante quant au choix de ce dernier, mais pour les mauvaises raisons : c’est le seul vendeur Honda dans la région et il possède plus de la moitié de la ville. J’imaginais d’ici la qualité du service à la clientèle! Pour un tel homme d’affaires, ce n’est pas la vente d’UN véhicule qui fait la différence!

Je me suis trompée! Je sais maintenant pourquoi il possède la moitié de la ville! Ses employés et son fils, propriétaire adjoint, n’ont rien des « vendeurs de chars » que l’on connaît au Québec. Un accueil chaleureux, détendu et sans aucune pression. Nous lui avons dit ce que nous voulions et il est allé nous le chercher. Il n’a jamais essayé de nous vendre autre chose ou un modèle supérieur. Aucune gammick du style : « Faites vite, c’est notre dernier modèle! Quelqu’un est venu l’essayer hier soir et il avait l’air très intéressé! ».

En plus, lorsqu’est venu le temps de discuter la valeur de notre Jetta que nous donnions en échange, ils ont accepté sans problème notre contre-offre et nous ont donné 2 000$ de plus que leur première offre. Ce qui est plus que sa valeur au livre lorsque l’on considère l’usure et sa configuration canadienne.

Trois heures après notre arrivée, nous quittions le concessionnaire au volant de notre nouvelle Odyssey de Honda! Remise du véhicule, signature des papiers, financement : tout était fait!! Une autre chose que je n’ai jamais vue au Québec!


Voici donc notre nouveau bébé : espace à profusion, écran GPS qui se transforme en moniteur qui permet de voir derrière le véhicule lorsque nous reculons, XM radio, DVD pour les passagers arrières, sièges en cuir, conduite agréable et confort impressionnant : le rêve… malgré tout mes préjugés.

J’ai toujours juré que je ne « sortirais » jamais avec un militaire, que je ne me marierais jamais, que je n’aurais pas d’enfant et que je n’aurais jamais une minivan…

Maintenant, je jure que je ne serai jamais millionnaire 😉

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

  1. Excellent post. Effectivement la façon que tout s’est déroulé hier, on aurait dit que nous étions dû pour acheter cette mini-fourgonette. Maintenant, il y a de la place pour 7 personnes! Wow quel changement!

  2. En fait je peut mettre un section d’infanterie presque complète … si on compare avec un LAV III qui compte 7 passagers, 3 membres d’équipages!

  3. @ François : au moins, tu ne me parles pas d’une équipe de football!!! @ dr Maman : on n’a rien à perdre 😉 … même si ma théorie va à l’encontre de « The Secret »…

  4. donc je te souhaite de ne jamais gagner le million!! Tu ressembles beaucoup à une de mes amies… elle aussi elle avait juré de ne jamais se marier à un militaire, de ne jamais habituer sur la base et de ne jamais donner un père militaire à ses enfants…

Laissez un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :