Il ne faut pas avoir peur de changer d’idée!

Il y a presque 4 ans, quand j’ai annoncé que nous déménagions en Ontario mes copines qui y avaient déjà vécu se sont toutes exclamées avec enthousiasme : « Chanceuse! Tu vas pouvoir magasiner chez Bulk Barn! Tu vas voir, tu vas adorer! »

Quand j’ai su qu’il s’agissait d’un magasin de vente de produits alimentaires en vrac, j’ai déchanté un peu… je suis « parfois » dédaigneuse… Acheter de la nourriture dans laquelle tout le monde peut piger? Ouf… très peu pour moi! Et mon côté latin fait en sorte que le magasinage (surtout gastronomique) doit être une expérience sensorielle. J’aime particulièrement les épiceries qui ressemblent à de petits marchés en plein air, où l’on sent le bon pain frais, où l’éclairage, le décor et les étalages sont esthétiques.

À Kingston, ça m’a pris plus d’un an et une situation désespérée (recherche d’un bonbon en particulier) pour oser franchir la porte. De l’extérieur, le magasin n’a rien d’attirant (néon jaune flash au lettrage rouge, style année 80)… et l’intérieur m’a repoussé vers l’extérieur en moins de 4 minutes 30 secondes, les mains vides et mes préjugés confirmés! Odeur douteuse, foule à l’hygiène suspecte (plusieurs enrhumés… je vous passe les détails) ET un long cheveu DANS la boite de bonbons que je cherchais!

Je ne sais pas si c’était la journée en particulier (veille d’un long weekend), uniquement cette franchise ou un manque de chance, mais j’ai immédiatement cru que Bulk Barn était un phénomène ontarien, un truc de Canadien anglais. Même si ma chère amie Sheila me répétait régulièrement que j’étais mal tombée, que je devais leur donner une deuxième chance… (j’ai appris plus tard —  il y a exactement 10 minutes — qu’il y en a quelques-uns au Québec, mais aucun À Québec! Étrange coïncidence 😉 )

Je n’ai pas peur de le dire, de l’avouer à la face du monde : mon amie avait raison! Oh, le décor et la pancarte extérieurs n’ont pas changé! Le magasin n’a absolument rien d’attirant! Mais à Trenton, je suis effectivement tombée sur une succursale à l’odeur accueillante, à la propreté irréprochable ET surprise totale : avec une section de moules et décorations pour gâteaux/chocolats/pâtisseries à faire rêver!

Bon, je n’ai pas encore osé y refaire ma provision de pâtes alimentaires, farines, etc. Mais les bonbons!! Oh wow!! Ceux-ci en particulier, disponibles pour un temps limité :

_MG_6630 - Version 2
Mes jujubes préférés, jusqu’à présent disponibles seulement chez Laura Secord! Alors oui, j’ai craqué et je suis maintenant une fan de Bulk Barn 😉

Prochaine étape : les graines pour les oiseaux. Je suis certaine qu’eux, ils ne verront pas la différence 😉

* N’empêche, je m’ennuie de mon épicerie IGA Les Sources à Québec…

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

4 Comments

  1. Je ne connaissais pas encore ce commerce. Je vais voir s’il y en a un près de chez moi pour élargir mes horizons culturels!

  2. Je te lis et je me vois vraiment dans tes écris LOL Il y a presque 2 ans que nous sommes ici et je suis entré 1x au BB. Je suis ressortie les mains vides et en me demandant ce qui pouvait bien expliquer la folie des gens pour ce magasin, j’en entend tellement souvent parler. Ce n’est pas les occasions qui manque.. le magasin est a 2 secondes du Winners (la ou je vais un peu trop souvent)… mais non, ca ne m’attirait pas. Tu dis qu’ils ont une belle variété de jujubes.. j’irai p-e faire un tour alors, je changerai p-e moi aussi d’idee.. Et je souhaite faire des petites douceurs sucrées a mes amours pour la st-valentin, c’est l’occasion 😉

    1. Ils ont plein de trucs pour la St-Valentin : des bonbons, des jujubes, des chocolats, des boîtes en forme de coeur + tout ce qu’il faut pour décorer les gâteaux et biscuits. J’avoue que je suis impressionnée 😉 (Et bien contente de savoir que je n’étais pas la seule à ne pas être emballée par le magasin!!) 😉

Laissez un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: