Escapade de 36 heures!

Wow! Quels deux jours nous avons passé! Stress, plaisir, bonheur, joie, reconnaissance, fierté, humilité, respect, émerveillement. Tout ça, et même plus, en 36 heures à peine! La source de toutes ces émotions? Une invitation très spéciale :

Pour moi, l’aventure commençait avant même d’embarquer dans le train! Je suis convaincue qu’un de mes ancêtres était gitan. J’aime trop partir. Jeter l’essentiel dans une valise, attraper ma famille par la main et quitter la maison. Peu importe la destination. Juste mettre les voiles. Avec l’anticipation de découvrir quelque chose de nouveau, d’expérimenter, d’être exposé à l’inconnu, mais surtout de sortir de ma zone de confort qui, finalement, n’est vraiment pas si confortable que ça.

Ce départ en particulier était attendu avec impatience, surtout avec le stress causé par la perspective de l’évènement! Principale source d’angoisse : l’habillement! Avouez qu’on peut difficilement faire autrement avec 3 filles! On ne veut pas ressembler à un sapin de Noël en juillet. On ne veut pas non plus être la seule femme topless à un beach party… Il faut savoir doser. Pas facile quand aucune de nos boutiques n’a pignon sur rue dans notre ville de résidence!

Deuxième source d’angoisse (oui je sais, je devrais sérieusement me mettre à la méditation!) : ne pas savoir à quoi m’attendre comme cérémonie. J’espérais applaudir mon Guerrier du fond de la salle (discrètement et fièrement), mais je me souvenais des cérémonies américaines où la conjointe doit épingler la médaille sur l’uniforme de son mari (potentiel de bévue absolument immense!) Je me doutais bien que mon implication n’irait pas jusque-là en sol canadien, mais je redoutais toute forme de participation de ma part!

Heureusement, en franchissant le seuil de la porte, les dés étaient jetés! L’angoisse ne servait plus à rien, et seul le l’enthousiasme d’une nouvelle aventure m’envahissait. Et quel plaisir que de partir en train! En classe Affaires. Avec un verre de vin posé devant vous dès que vos fesses touchent la banquette 🙂

Nos filles en étaient à leur premier voyage en train (même si elles y ont déjà dormi). Naturellement, elles ont charmé tout le monde, de l’agent à la billetterie qui leur a remis un sac pour souligner leur premier voyage, jusqu’à la préposée aux services qui leur a donné plusieurs extras tout au long du parcours (dont Papa & Maman ont aussi bénéficié).

Quel bonheur de voyager avec des enfants qui aiment autant l’aventure, les déplacements et les voyages! Leur attitude décuple notre propre plaisir.

Par contre, j’ai bien peur que nous soyons en train de former des poules de luxe! Le plaisir et l’avantage de voyager en classe Affaires, à leur âge, laissent des traces… Heureusement, nos filles aiment les expériences tout autant, sinon plus, que le luxe. Alors nos prochains billets, probablement en classe économie, pourraient les satisfaire tout autant. Du moins, je l’espère…

Si le déplacement en train justifiait à lui seul notre escapade de deux jours, bien des émotions et des découvertes nous attendaient encore. Et Rideau Hall se préparait à nous recevoir comme des rois!

À suivre

 

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

4 Comments

  1. Ça s’en vient! J’attendais l’autorisation de publier les photos prises par le photographe officiel, mais je vais le publier d’ici quelques minutes, avec mes propres photos 🙂

Laissez un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :