Escapade dans le nord de l’île du Prince-Edward

Escapade à l'ile du Prince-Edward prise 2!

Nous avons profité du long weekend de la fête du Travail pour visiter une autre région de l’île du Prince-Edward : la côte des pignons verts. Celle qui a vu naitre Anne la maison aux pignons verts sous la plume de l’auteur Lucy Maud Montgomery.

Le chemin pour s’y rendre était plus beau que celui de notre dernier voyage. Peu d’industrie. Moins de culture. De nombreux champs, de magnifiques valons et des maisons à l’architecture typique.

Le parc provincial de Cabot Beach

Pour trois jours et deux nuits, nous avons séjourné au parc provincial de Cabot Beach situé dans la baie de Malpèque. Comme décor : une plage de sable rouge et des falaises comme j’espérais en voir la dernière fois. C’est aussi un endroit réputé pour la pêche aux huitres. Nous en avons d’ailleurs trouvé quelques-unes, sans même les chercher! Une prochaine fois nous tenterons de le faire dans les règles de l’art!

Escapade dans le nord de l’île du Prince-Edward : la pêche aux huitres

Escapade dans le nord de l’île du Prince-Edward : Cabot Beach Provincial Park.

Escapade dans le nord de l’île du Prince-Edward : Cabot Beach Provincial Park.

Escapade dans le nord de l’île du Prince-Edward : Cabot Beach Provincial Park.

Escapade dans le nord de l’île du Prince-Edward : Cabot Beach Provincial Park.

Escapade dans le nord de l’île du Prince-Edward : Cabot Beach Provincial Park.

Escapade dans le nord de l’île du Prince-Edward : Cabot Beach Provincial Park.

Tout juste devant notre roulotte, un magnifique coucher de soleil! Les terrains de ce parc manquent d’intimité, mais ils offrent une vue imprenable sur la baie de Malpèque.

Escapade dans le nord de l’île du Prince-Edward : Cabot Beach Provincial Park.

Escapade dans le nord de l’île du Prince-Edward : Cabot Beach Provincial Park.

Dimanche, nous avions au programme d’explorer Cavendish et son fameux parc national qui fait plus de 50 kilomètres de long. En chemin, nous avons fait quelques découvertes très intéressantes!

Musée de Green Carlton

Sofia adore lire. Quand nous avons appris notre déménagement en Nouvelle-Écosse, je lui ai acheté le livre « Anne… la maison aux pignons verts », car l’histoire se déroulait dans les Maritimes (close enough) et qu’il s’agissait d’un classique de la littérature canadienne. Elle a vraiment aimé le livre, et me rappelle constamment de lui procurer la suite…! (dans ma “To Do” liste...) 

Quand elle a su que nous étions dans la région où se déroulait l’action du livre, elle était très excitée de la découvrir. Nous ne l’avons pas explorée autant que nous aurions pu. Une petite sœur et un chien plus intéressés par la plage que les musées ont un peu limité nos élans touristiques. Mais nous avons tout de même fait un bref arrêt à Sugar Bush. Il s’agit de la maison de l’oncle de Lucy-Maude Montgomery, que cette dernière adorait et où elle a écrit quatre de ses romans. Certains objets décrits dans le livre « Anne… la maison aux pignons verts » s’y trouve encore. C’est aussi à cet endroit que se trouve le lac aux Miroirs et une plage où Lucy Maud aimait écrire. Lors d’une prochaine visite, nous prendrons le temps de faire un tour de calèche et de marcher le long du sentier qui a inspiré un personnage légendaire à la célèbre écrivaine.

Escapade dans le nord de l’île du Prince-Edward : Silver Bush

Musée Carlton, IPE

Escapade dans le nord de l’île du Prince-Edward : Silver Bush

 

Le phare du Cape Tryon

Après notre visite du musée, nous sommes partis à la recherche du phare de Cape Tryon. Ce fut mon moment préféré de tout le voyage! Un phare isolé, au bout d’un long chemin de terre rouge, offrant une vue magnifique sur le golf du Saint-Laurent.

Phare du Cape Tryon, IPE

Nous avions l’impression d’être seuls au monde, sur une falaise battue par le vent, entouré des cormorans.

Phare du Cape Tryon, IPE

Phare du Cape Tryon, IPE

Phare du Cape Tryon, IPE

Phare du Cape Tryon, IPE

Cavendish—Ocean View

Quelques kilomètres de route plus loin, on découvrait enfin Cavendish! Y trouver un terrain de camping était impossible et nous avons vite compris pourquoi… et remercié notre bonne étoile!

Nous n’en avons exploré qu’une infime partie : la zone Ocean View. La vue est magnifique… mais il y a beaucoup de monde. Les environs font penser à Wildwood avec tous les commerces et les attractions touristiques typiques des bords de mer. De la fameuse boutique de T-shirts souvenirs, aux manèges du boardwalk. Nous n’avons pas trop trainé sur les lieux! D’autant plus que les chiens, même en laisse, n’ont pas accès aux sentiers ou bord de mer.

Cavendish, IPECavendish, IPE

L’île du Prince-Edward offre tellement de beaux paysages… nous avons préféré en découvrir de moins achalandés.

Cape Orby

Toujours dans la zone du Parc national de Cavendish, mais à quelques kilomètres du cœur du site, la foule se disperse. Les paysages, eux, sont tout aussi extraordinaires!


Cape Orby, IPECape Orby, IPE

Cape Turner

Un arrêt pipi et piquenique… loin des paysages à couper le souffle observés jusqu’à présent, mais un arrêt tout de même très apprécié! 😉

MacNeill Brook

Sur le chemin de retour vers Cabot Beach, nous avons fait un dernier arrêt. Nous n’avons pu résister à la plage de MacNeill Brook. Nous avons trouvé des coquillages et observé des dizaines de pluviers se nourrir d’escargots. Les filles étaient très déçues de ne pouvoir en adopter un (l’escargot… pas les pluviers). Elles en ont d’ailleurs baptisé deux qu’elles ont « sauvés » des oiseaux affamés… et ont pris la décision d’en acheter à leur retour à la maison! *soupirs*

Tout ça pendant que Papa et Kabir attendaient patiemment loin de la plage interdite aux chiens.

McNeill Brooke, IPE McNeill Brooke, IPE McNeill Brooke, IPE McNeill Brooke, IPE McNeill Brooke, IPE McNeill Brooke, IPE

Notre prochaine destination on the island devra attendre à l’an prochain. Nous visiterons alors la côte est! Au programme : encore de magnifiques paysages et la recherche de sea glass. J’ai tellement hâte à l’été prochain!

En attendant notre prochain séjour, vous pouvez lire mon premier texte sur l’île du Prince Edward : Trois jours de camping à l’île du Prince-Edward. 🙂

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

Laissez un commentaire.