En as-tu vraiment besoin?

En as-tu vraiment besoin?

Pierre-Yves McSween, chroniqueur, comptable (CPA) et professeur, publiait la semaine dernière son premier livre : « En as-tu vraiment besoin ? » J’espérais vous en parler samedi dans le cadre de mes chroniques consommation, mais captivée par ma lecture je n’ai pu terminer la rédaction de mon texte à temps.

Comme le titre le laisse entendre, l’auteur nous invite à remettre en question nos réflexes de consommation dans plus d’une quarantaine de thèmes de la vie courante. Grâce à un style accessible et humoristique, il réussit à traiter des sujets les plus arides comme les assurances, les REER et le budget, sans nous perdre ou nous endormir. Tout un exploit en soi !

« Il n’y a pas de limite au désir de consommation, il n’y a qu’une limite au portefeuille. »

Le point fort de ce livre demeure toutefois la prise de conscience qu’il suscite chez le lecteur. Pierre-Yves McSween nous pousse à réfléchir à nos choix de consommation, et questionner nos priorités financières. Il nous confronte à certaines incohérences de notre comportement. Par exemple : passer des heures à organiser une semaine de vacances, mais ne pas avoir le temps de planifier notre épargne. Ne pas avoir les moyens de mettre de l’argent de côté pour les études de nos enfants, mais exiger le maximum d’options lors de l’achat d’une voiture.

« Quand on n’hésite pas à dépenser des centaines de dollars pour l’anniversaire d’un enfant, mais qu’on ne contribue pas à son REEE, on pourrait croire qu’on manque le bateau, en quelque sorte. »

Ouch ! 😉

En lisant certains chapitres, vous reconnaitrez même certaines personnes de votre entourage :

« Probablement qu’en portant ces marques, c’est davantage notre propre admiration qu’on suscite, plus que celle des autres ».

Mais souvent, il nous amène à voir nos relations humaines et matérielles sous un jour nouveau. Entre autres, lorsqu’il aborde la question des autres dans son chapitre : «Écouter les autres en as-tu vraiment besoin?»

« [L’autre] veut parfois notre bien, mais il cherche souvent à se conforter dans ses choix, dans ses possibilités et dans sa façon de voir le monde. »

Certains sujets vous toucheront plus que d’autres, certaines solutions s’imposeront d’elles-mêmes alors que d’autres vous feront sourciller, mais le message de fond demeure essentiel : reprendre le contrôle de votre jugement financier !

L’auteur ne s’en cache pas : il souhaite rejoindre tout particulièrement les 15-35 ans. Je pense que cette lecture est essentielle pour eux, mais qu’elle l’est aussi pour tous les adultes en âge de consommer. Que vous soyez aux prises avec un problème d’endettement, que vous n’arriviez tout simplement pas à atteindre vos objectifs financiers, ou que vous soyez préoccupé par votre conditionnement en matière de consommation, vous y trouverez votre compte.

Bonne lecture ! 

Lyne Desruisseaux

Spécialiste en finances personnelles et rédactrice.

2 Comments

  1. Je me promets de lire ce livre. J’ai déjà enclenché une démarche de dépouillement et de réduction de consommation, ce qui me fait le plus grand bien, depuis que j’ai lu Zéro Déchet de Bea Johnson, et je compte poursuivre sur cette lancée!

Laissez un commentaire.

%d bloggers like this: