Donner le gout de lire à nos enfants

La lecture a toujours occupé une grande place dans ma vie. Enfant unique, les livres ont rapidement meublé mes heures de solitude et m’offraient un espace d’évasion unique lorsque la vie devenait trop intense.

Devenue maman, je souhaitais transmettre à mes filles cette même passion. Dès leur plus jeune âge, nous leur lisions régulièrement des histoires et la routine du dodo incluait toujours un livre… ou deux.

Même si Sofia & Audrey développent de plus en plus leur autonomie, nous continuons à encourager leur intérêt pour la lecture. C’est une façon si agréable pour elles de développer leur vocabulaire, de maintenir leurs compétences en français et en anglais, d’améliorer leurs connaissances et leurs habiletés de compréhension, mais aussi, et surtout, de développer leur imaginaire, leur esprit critique et leur curiosité. Sans compter toutes les réponses qu’elles peuvent trouver à leurs mille-et-une questions!

À la maison, lire n’est donc pas un devoir scolaire, mais un loisir, une activité que l’on pratique seul, mais aussi en famille. Et l’été est pour nous la saison idéale pour lire davantage, fréquenter notre bibliothèque de quartier et explorer cet univers.

Dès la fin des classes, les filles se sont inscrites au « Club de lecture d’été TD », un programme bilingue offert dans les bibliothèques publiques canadiennes qui vise à transmettre aux enfants le plaisir de lire durant l’été. Au moment de l’inscription, les enfants reçoivent un magazine, un carnet de notes, des autocollants et les bibliothèques sont encouragées à mettre sur pied des activités pour susciter l’intérêt des jeunes lecteurs et compiler d’une certaine façon le temps consacré à ce loisir.

Kit club de lecture

Cette année, notre succursale a mis sur pied une activité que je trouve géniale : un Bingo lecture! Avec leur kit d’inscription, les filles ont reçu une carte de bingo qu’elles doivent compléter pour obtenir un prix. J’adore ce jeu qui encourage les enfants à lire, mais surtout à explorer en sortant de leurs zones de confort et en s’intéressant à de nouveaux thèmes, de nouveaux médias ou de nouveaux espaces lecture.

Bingo lecture

Au-delà de l’acte de lire, les différentes cases leur permettent d’élargir leurs horizons littéraires en lisant un magazine, un poème, une biographie; en lisant à des grands-parents, en pyjama, au lit, sous un arbre; en lisant un livre qui se passe dans la nature ou dans un autre pays, en écoutant un livre audio, en participant à une activité offerte par la bibliothèque, en concoctant une recette trouvée dans un livre, etc.

J’ai vraiment eu un coup de cœur pour cette activité que je pourrais bien reprendre à ma façon cet automne. En ajoutant d’autres thèmes ou activités et en offrant une récompense une fois la carte complétée.

Les filles sont aussi emballées que moi! Elles ont même apporté leur carte en camping et en ont profité pour cocher quelques cases : « Read under a tree », « Read on the grass », « Read while mom is reading ». Elles prennent gout à découvrir de nouveaux médias grâce à « Listen to an audiobook », fouillent dans leur propre bibliothèque pour trouver un « Award winning book » et cherchent la signification d’un « Fairy Tale » pour bien respecter le genre. Ce matin, nous avons coché une autre case : « Come to a library program » :

Cercle de lecture

Si nous sommes une clientèle « facile » parce que nous priorisons déjà la lecture au sein de notre famille, n’empêche que ce genre d’activité renouvèle l’intérêt des enfants, il élargit nos horizons… et donne un sérieux coup de pouce à la créativité parentale!

Vous pouvez vous informer auprès de votre bibliothèque pour savoir si elle participe au Club de lecture d’été ou consulter le site web pour connaitre les succursales participantes. Profitez-en pour prendre connaissance des activités offertes dans votre quartier, elles sont généralement gratuites. Vous pouvez aussi fabriquer vos propres cartes de bingo, les adapter à l’âge de vos enfants ou encore aux défis qu’ils rencontrent avec la lecture. Ce peut être une belle façon de les motiver et surtout de rendre l’exercice agréable en le sortant du cadre scolaire.

Bonne lecture! 🙂

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

6 Comments

    1. De mémoire, nous avons commencé le rituel de la lecture avant le dodo à 1 an… peut-être un peu avant. Nous leur lisions une histoire pratiquement depuis la naissance, durant la journée, mais le rituel avant le dodo c’est fait plus tard.

  1. J’aime beaucoup le concept ! Ici aussi la lecture est un loisir. Le grand entre en CP en septembre et sait d’ailleurs déjà lire depuis un moment. En plus de l’histoire du soir qu’on lit ensemble avec sa sœur, il adore avoir son petit moment à lui pour lire seul, juste avant d’éteindre la lumière 🙂

    1. Ici aussi elles veulent maintenant un moment pour lire seules après notre lecture. Audrey a droit à 5 min. et Sofia… ça s’étire parfois pendant 1 heure 😉

Laissez un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :