Défi #52xMerci – Semaine 2 : soigner un coeur brisé

Le thème de cette semaine était « Ce qui soigne ou guérit ». L’inspiration était au rendez-vous, plusieurs sujets méritaient d’être exploités, mais à la toute dernière minute un imprévu est venu damer le pion à tous mes plans.

Sofia a vécu une semaine difficile. Rien de grave ou d’irréparable, seulement plein de « petits » trucs qui, en s’accumulant, en viennent à bouleverser le cœur tendre d’un enfant. Peu à peu, des malaises physiques s’installaient, traduisant l’état d’esprit de notre fille ainée. Rien de grave là non plus, mais juste assez pour rendre sa vie moins agréable. Alors vendredi matin, même si elle n’en avait pas encore exprimé le désir, j’ai décidé de la garder à la maison. Parce qu’elle se sentait misérable physiquement et mentalement. Parce qu’elle avait besoin de repos, mais surtout de retrouver la paix. Parce que je voulais lui démontrer mon soutien, mon amour et aussi l’importance de prendre soin de soi, de prendre une pause pour recharger nos batteries, de prendre un peu de recul afin de voir les évènements sous un autre angle. 

« Ce qui soigne ou guérit » est parfois très subtil : savoir que l’on existe pour quelqu’un d’autre, que nous sommes écoutés, entendus, soutenus. Ce qui soigne un cœur d’enfant peut être aussi simple que la présence d’une mère, son écoute, son temps. Nous ouvrons alors la porte aux confidences et aux conversations qui permettent de tout remettre en perspective. Et « ce qui soigne ou guérit » notre cœur, soigne et guérit aussi notre corps.

LE toutou qui guérit
LE toutou qui guérit.

Voir ses yeux retrouver leur éclat, ses joues se rosir et entendre son rire, mais surtout sa reconnaissance quand elle m’a dit au moins 20 fois : « Merci de m’avoir gardée avec toi aujourd’hui sans que je te le demande! ». Je crois que pour elle, toute la différence était là : ne pas avoir à demander ou supplier. Réaliser que même si elle ne disait rien, je « savais », et que son bien-être faisait partie de mes priorités au point de m’en rendre compte avant même qu’elle aborde le sujet. Ce sentiment d’importance qu’il a ranimé chez elle était le remède parfait pour soigner son cœur blessé.

Regard serein
Un regard serein.

Cette semaine, je dis donc « Merci » pour la magnifique journée passée avec ma fille. « Merci » de m’avoir permis de frapper dans le mille en lui offrant cette journée! Je suis reconnaissante et heureuse d’avoir eu l’opportunité de prendre ce temps pour elle, d’avoir eu l’intuition de savoir que c’était exactement ce dont elle avait besoin, et de pouvoir compter sur le soutien de mon Amour qui pensait lui aussi que c’était la meilleure des médecines pour notre grande fille. Mais je suis surtout reconnaissante et heureuse de nous retrouver complices, de savoir que j’ai fait une différence dans sa vie, en prenant tout simplement le temps d’être là pour elle.

« Merci » pour le plus beau rôle que je pouvais rêver d’avoir un jour. « Merci » de m’avoir permis de soigner ma belle princesse.

________________________

#52xMerci c’est une photo par semaine pendant 52 semaines dont le sujet doit représenter une raison d’être reconnaissant envers la vie, une raison de dire « Merci ». Consultez ce texte pour connaitre les détails de l’inspiration du projet, et cliquez sur le titre #52xMerci pour connaitre les règles.  N’hésitez pas à vous joindre à nous! Il n’est jamais trop tard pour relever le défi et dire “Merci” 🙂  La liste des participants de la semaine #2 se trouve ici! Laissez-vous inspirer par leur témoignage de gratitude. 

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

2 Comments

  1. Ma fille parle parfois de “Maman magique” lorsque un petit moment à deux, un bisou, un câlin suffisent à l’apaiser quand elle peinait depuis longtemps à trouver le sommeil.

Laissez un commentaire.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: