Comment économiser facilement
Finances

Comment économiser facilement!

Après avoir fait notre budget, nous réalisons trop souvent que la vie coûte cher. Trop cher. Lorsque l’on compare les chiffres sur papier avec notre liste d’objectifs, ces derniers peuvent nous sembler tout à coup inatteignables. Nous ne savons pas comment économiser pour faire de nos projets une réalité. Mais il suffit parfois d’un petit ménage et de quelques rajustements pour y arriver.

La première étape pour économiser : vérifier où nous pouvons couper sans trop modifier nos habitudes. Voici quelques endroits qui sont souvent très efficaces :

Assurances

Magasiner les tarifs de différentes compagnies d’assurances peut vous faire sauver beaucoup d’argent. 

Consultez le site kanetix.ca ou clicassure.com pour comparer les offres du marché.

Vous pouvez aussi faire affaire avec un courtier qui pourra vous conseiller le meilleur produit au meilleur coût. Nous avons ainsi sauvé plus de 350 $ annuellement pour notre assurance habitation, sans rien sacrifier au niveau du service à la clientèle. Pour nous, cette économie représente 2 weekends de camping. 😀

Frais bancaires

voici un endroit où l’on peut tellement facilement perdre de l’argent !

Limitez vos opérations (retraits, transferts, etc.) pour réduire vos frais mensuels.

Utilisez les guichets de votre institution financière pour retirer de l’argent et évitez à tout prix les guichets express qui coûtent 5 $ par retrait (plus les frais de votre propre institution !)

Profitez d’un paiement direct pour retirer de l’argent liquide plutôt qu’utiliser le guichet automatique. 

Vérifier les forfaits offerts par votre institution financière. Certains d’entre eux donnent droit à un nombre d’opérations gratuites si vous maintenez un solde minimum dans votre compte. Réservez ce solde pour un fond d’urgence ou l’épargne d’une dépense annuelle. Les frais d’administration que vous sauvez ainsi pourraient rapporter plus que l’intérêt gagné sur le placement de cette somme. 

Services ou “payer pour quelque chose que l’on peut faire soi-même”

Je l’avoue, une femme de ménage, un déneigeur, quelqu’un pour tondre la pelouse c’est super agréable. Mais est-ce que ça vaut le coût ? Souvent, ce n’est pas une question d’avoir les moyens ou pas, mais plutôt de prioriser ses besoins. Est-ce que ce service vaut la peine dépenser cette somme, considérant ce que vous ne pouvez pas payer avec cet argent ?

Pour remettre le tout en perspective, vous pouvez aussi calculer combien d’heures vous devez travailler pour payer ce service (prenez votre revenu net mensuel divisé par le nombre d’heures que vous travaillez). Est-ce que ça vaut toujours la peine ? Si oui, faites-le la conscience tranquille et savourez-le. Sinon, gardez votre argent pour autre chose.

Ce principe de payer pour quelque chose que l’on peut faire soi-même s’applique aussi à l’épicerie. Plus un produit est transformé, plus il coûte cher. Vos fruits déjà coupés, votre viande marinée, votre fromage râpé : ce sont toutes des opérations que vous pouvez faire vous-même en quelques minutes et qui vous permettront de sauver de l’argent.

Transport

Le bon entretien de votre véhicule est synonyme d’économie à la pompe, mais aussi en frais de réparation. Voici d’autres trucs pour économiser :

Réduire votre vitesse de conduite de 10 km permet d’économiser 1 litre par 100 litres d’essence. Je l’ai déjà expérimenté avec ma vieille Toyota Tercel (en rongeant sérieusement mon frein, car j’avais le pied plutôt pesant) et j’ai du me rendre à l’évidence : ça marche !

Les barres ou les supports sur le toit d’un véhicule augmentent la consommation d’essence de 10 %. Retirez-les quand vous n’en avez plus besoin… Sauf si, comme moi, elles vous permettent de retrouver facilement votre véhicule que vous perdez constamment dans un stationnement !

Surveillez la pression de vos pneus. Des pneus bien gonflés permettent d’épargner 4 % de votre consommation d’essence. 

Électricité

Changer de province vous permet parfois de sauver facilement de l’argent… ou vous confronte à vos habitudes dispendieuses ! Voici quelques stratégies pour réduire votre facture :

Réduire la durée de votre douche de 1 minute = 50 $ d’économies annuelles.

Réduire la température de la maison d’un degré = 5 % d’économies.

Réduire la température de 3 degrés en votre absence = 4,5 % d’économies.

Utiliser une mijoteuse = 80 % moins d’électricité qu’une cuisinière électrique !

Fermer les lumières extérieures la nuit = 40 $ d’économies annuelles.

Isoler le réservoir à eau chaude et les tuyaux à eau chaude représente aussi une économie substantielle.

Laver vos vêtements à l’eau froide = 18 % d’économie.

Un thermostat électronique représente une économie annuelle de 100 $ ou 1 % de votre consommation.

Débrancher vos appareils électroniques quand ils sont éteints : 40 % d’économie sur leur frais d’utilisation. Oui, même fermé, ils sont très gourmands! 

Pour plus d’information sur la consommation d’électricité, et d’autres excellents conseils, je vous invite à consulter le site les bons réflexes présentés par Hydro-Québec. 

Loisirs

Envisagez un abonnement à Netflix au lieu d’acheter des DVD ou louer des films en ligne. Pour nous, ça représente une très belle économie ! Je réserve maintenant l’achat de DVD pour les road trips et la location de film pour les occasions spéciales.

S’abonner à une revue plutôt que l’acheter en kiosque. Le coût d’un abonnement pourrait vous permettre d’économiser jusqu’à 75 % sur le coût en kiosque (une économie annuelle d’environ 45 $). Si s’agit d’une revue que vous lisez chaque mois, ça vaut la peine de s’abonner. Ou demander un abonnement en cadeau ! Double économie 😉 Vous pouvez aussi consulter votre bibliothèque municipale. Même au fin fond de l’Ontario, j’arrivais à y trouver mes revues québécoises préférées !

Attention aux renouvellements automatiques que vous oubliez d’annuler ! (Netflix s’il ne sert pas, jeux en ligne, revues que vous ne lisez plus). Attention aussi aux offres promotionnelles qui viennent à échéance (offre de 3 mois gratuits pour HBO ou d’une option gratuite sur votre téléphone intelligent). Vérifiez vos relevés de comptes bancaires et de cartes de crédit pour des prélèvements automatiques qui ne vous sont plus utiles.

Négociez vos frais d’internet, de téléphone et de câble. Comparez avec d’autres compagnie et demandez à votre fournisseur d’ajuster votre facture pour vous garder comme client. 

Derniers conseils

Pensez à réduire une dépense plutôt que la couper entièrement. Sinon, vous risquez de craquer et dépenser deux fois plus après quelques mois (ou quelques semaines) de privation. C’est ce qui explique pour plusieurs, l’échec à long terme des défis « un mois sans achats » auxquels participent de plus en plus de consommateurs. Si vous dépensez beaucoup en billet de loterie, achetez un billet de moins par semaine. Si vous mangez au resto tous les midis ou tous les vendredis, amenez votre lunch une fois par semaine ou un vendredi par mois. Oui vous économiserez moins à court terme mais vous constaterez les bienfaits de vos nouvelles habitudes à long terme.

Choisissez les coupures avec lesquelles vous êtes capable de vivre. De mon côté, j’aurais énormément de difficulté à réduire ma douche d’une minute ou baisser le thermostat d’un degré… Mais depuis notre déménagement en Nouvelle-Écosse, j’emprunte des livres électroniques à la bibliothèque plutôt que tous les acheter sur iTunes. J’ai déjà sauvé assez d’argent pour couvrir ma douche quotidienne ! 😉

Tous les montants vus précédemment semblent ridicules. Où est l’intérêt de sauver 50 $ par année en chauffage quand notre budget est déficitaire de 100 $ ou 300 $ par mois ? Comme nos petites dépenses s’additionnent pour représenter une somme souvent choquante, les petites économies s’additionnent aussi. Si vous combinez cet exercice à une autre solution, le résultat vous surprendra et pourrait faire moins mal qu’une autre alternative plus drastique. Et ne rien faire parce qu’économiser 75 $ par année semble futile se compare à laisser couler un robinet ou négliger de réparer une fuite d’eau! Chaque goutte compte. Surtout si votre budget est déficitaire ou que vous avez des projets à réaliser ! 🙂

Note : je reviendrai éventuellement sur les économies à faire à l’épicerie, un endroit où nous devons étirer notre portefeuille de plus en plus. Les stratégies pour économiser sont nombreuses et méritent un texte exclusif. En attendant, vous pouvez lire le texte que j’ai publié hier, où je raconte une des stratégies que nous avons récemment adoptées.

One Comment

Laissez un commentaire.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.