• Vivre ailleurs

    Mes 5 trucs pour me sentir chez-moi “ailleurs”!

    Je vous confiais récemment que se sentir chez nous « ailleurs », ça ne vient pas toujours naturellement. Pour y arriver, il faut poser des gestes, faire des choix et gérer certains deuils. Il faut aussi être motivée à le faire. Sauf dans certains cas où vous débarquez de l’avion et avez instantanément l’impression d’être de retour à la maison. J’ai toujours aimé partir. Vivre ailleurs. Découvrir. Expérimenter. Et repartir. Il faut dire qu’en plus de ma nature bohème, il y avait le métier de mon Guerrier qui validait notre présence à chaque endroit, ce qui facilitait l’intégration. Ce métier venait avec la « famille » militaire qui nous offrait une certaine bouée en…

  • Se sentir chez-nous, en Nouvelle-Écosse
    Vivre ailleurs

    Se sentir chez-nous en Nouvelle-Écosse

    Le 21 février dernier, La Maudite Française publiait le texte « Se sent-on un jour réellement chez soi lorsqu’on vit à l’étranger? » J’imagine que c’est une question que se posent tous les expatriés et les familles qui déménagent régulièrement. Dieu sait que mon Chéri et moi nous la sommes posés!  Nous avons été expatriés aux États-Unis pendant un peu plus de deux ans. Après 3 ans au Québec et 4 ans en Ontario, nous sommes maintenant installés en Nouvelle-Écosse depuis presque 3 ans. Si je suis de retour au pays, suis-je pour autant chez-moi? Pas tout à fait…  Je suis une fille de Québec, berceau de l’Amérique française. Vivre dans une…

  • Explorations et voyages,  Vivre ailleurs

    Le Nouvel An en Nouvelle-Écosse

    Nous avons célébré l’arrivée de 2016 en Nouvelle-Écosse, notre nouvelle province de résidence. Heureuse d’être établie dans ce coin de pays qui sera dorénavant le nôtre, j’étais curieuse de découvrir ses traditions du Jour de l’an. Deux d’entre elles ont retenu mon attention. Du homard pour le réveillon ! À ma grande surprise, j’ai appris que plusieurs familles d’ici mangeaient traditionnellement du homard aux réveillons de Noël ou du Jour de l’an. Si la dinde demeure un classique des soupers du 25 décembre et du 1er janvier, le 31 au matin, vous trouverez aux coins des rues passantes des vendeurs qui offrent leur cargaison de ce gros crustacé fraichement pêché. La…

  • Vivre ailleurs

    9 choses que vous devez savoir si vous déménagez sur la Côte est!

    Ça fait maintenant quatre mois que nous sommes déménagés en Nouvelle-Écosse et j’ai déjà découvert quelques trucs sur les Maritimes. Il y a quelques semaines, lorsque j’ai lu l’article du magazine Notable « 9 Things You Need to Know Before Moving to the East Coast », je n’ai pu m’empêcher d’être en accord avec certains points, mais complètement en désaccord avec d’autres. Je vous présente donc leur liste agrémentée des commentaires d’une nouvelle résidente qui a déjà vécu au Québec, en Ontario et en Géorgie. Notez toutefois que je n’ai fait aucune étude sociale ou empirique de la Nouvelle-Écosse, et qu’il ne s’agit que de mes premières impressions! 1. La météo ne…

  • Vie militaire,  Vivre ailleurs

    Déménager pour s’installer

    Nous préparons présentement notre prochain transfert prévu pour juillet 2015. Pour la première fois, nous envisageons de nous installer non pas définitivement, mais pour une longue période. Tout un changement pour la nomade que je suis! Depuis les 24 dernières années, ce sera mon 11e déménagement, soit une moyenne de 2 ans 1/2 par endroit depuis que je suis adulte! C’est une expérience que je suis maintenant prête à vivre et que toute la famille anticipe avec plaisir. Je crois que nous sommes « rendus » là… L’âge? La maturité? La fatigue de toujours tout recommencer? Le besoin d’essayer quelque chose de nouveau? De m’établir et d’arrêter de fuir? Probablement un peu…

  • Vie militaire,  Vivre ailleurs

    Différentes sortes de richesses…

    Je peux maintenant compter en nombre de mois le temps qu’il nous reste à vivre à Trenton. Un déménagement pour une destination encore inconnue nous attend quelque part en juillet prochain. Je me suis dit qu’il serait temps de faire un premier bilan de notre séjour dans la région… même j’ai de la difficulté à percer le mystère Trenton. Des gens passent une semaine sur la plage d’une ile des Caraïbes et reviennent avec plein d’étiquettes sur le « pays » qu’ils ont « visité ». Après 7 jours de bronzette, ils connaissent le peuple, sa culture, son combat, son histoire. Et tous les préjugés qui viennent avec… En un an, je ne suis…

  • Vivre ailleurs

    Un même pays, différentes conditions routières.

    Imaginez un magnifique ciel bleu, un soleil éblouissant, des températures froides, un vent fort, une chaussée sèche et dégagée. Au moment de monter dans votre voiture, à Québec, vous vous dites : « Parfait! Je vais conduire sans recevoir plein de slush dans mon parebrise! » Armé de vos pneus d’hiver, vous prenez la route en toute confiance et en toute sécurité. À Trenton? Le transport scolaire est annulé, on ferme des routes, les carambolages s’enchainent! *** On retrouve ici différentes conditions qui rendent les routes dangereuses. Entre autres : L’absence de pneus d’hiver sur une majorité de véhicules. Les nombreux conducteurs qui ont peur au volant, et qui conduisent de façon…

  • Vivre ailleurs

    Il ne faut pas avoir peur de changer d’idée!

    Il y a presque 4 ans, quand j’ai annoncé que nous déménagions en Ontario mes copines qui y avaient déjà vécu se sont toutes exclamées avec enthousiasme : « Chanceuse! Tu vas pouvoir magasiner chez Bulk Barn! Tu vas voir, tu vas adorer! » Quand j’ai su qu’il s’agissait d’un magasin de vente de produits alimentaires en vrac, j’ai déchanté un peu… je suis « parfois » dédaigneuse… Acheter de la nourriture dans laquelle tout le monde peut piger? Ouf… très peu pour moi! Et mon côté latin fait en sorte que le magasinage (surtout gastronomique) doit être une expérience sensorielle. J’aime particulièrement les épiceries qui ressemblent à de petits marchés en plein air,…

  • Vie militaire,  Vivre ailleurs

    Orientering…

    Le défi pour moi quand nous déménageons dans une nouvelle ville, c’est apprendre à m’orienter à nouveau. Une tâche pas aussi évidente qu’elle ne le semble. C’est fou comment le paysage change entre le siège du passager, et celui du conducteur… Passagère, je remarque plutôt les fleurs sauvages qui poussent en bordure de l’autoroute, que le numéro et le nom des sorties! Samedi matin, en pleine pose de rideaux et à l’aube d’une semaine sans notre Amour, j’ai pris le taureau par les cornes pour m’aventurer jusqu’au Lowes situé à Belleville. Toute seule. Comme une grande. Une grande un peu nerveuse, mais avec un réservoir plein d’essence. Au cas où……

  • Vivre ailleurs

    Survol de notre expérience d’expat à Kingston

    Il nous reste encore deux mois pour expérimenter et apprécier les particularités de la ville de Kingston. Mais à l’aube de notre départ, voici quelques réflexions sur notre séjour au coeur de Ktown. Réflexions sociologiques Difficile d’écrire un article sur notre « expatriation » en Ontario, sur les différences entre les gens d’ici et « nous », sans tomber dans les clichés « Francos vs Anglos ». Tous les Anglos ne sont pas ontariens, tous les Ontariens ne sont pas anglos et Kingston est riche en cultures diverses. Alors d’où vient la différence? Est-ce un comportement d’Anglos? D’Ontarien? De Kingstonnien? Je ne sais pas et je ne veux pas généraliser. Mais certaines habitudes diffèrent de celles…