Carême…

École catholique oblige, nous préparons le carême soit : manger une dernière fois ce dont nous nous priverons pendant 40 jours. Cette année, le choix des filles ne représente pas un grand sacrifice pour elles… mais fout en l’air mon menu dépanneur!

Leur choix 2014 : se priver de fast food et de croquettes! Pas un grand changement dans leurs habitudes, car elles ne raffolent pas du fast food et c’est généralement notre solution de dernier recours (incluant les chaines « familiales » comme Boston Pizza). Et depuis ma résolution de janvier, je dirais même que c’est encore plus rare que nous en mangeons, exception faite du voyage à Québec où nous nous sommes retrouvés coincés à deux reprises.

Les croquettes par contre représentaient mon souper dépanneur. Généralement le soir du départ de notre Homme! Quoi de plus facile que préparer une assiette de légume, cuire des croquettes et regarder un épisode de « Dragons : Defenders of Berk »? Je dirais que j’y avais recours une fois par deux semaines… pour moi ça équivalait à un soir de congé de souper…

Point de vue du plaisir gastronomique, ce ne sera vraiment pas un sacrifice d’éliminer ces « habitudes » alimentaires de notre quotidien… mais je dois maintenant me trouver autre chose à préparer les soirs où j’aurai désespérément besoin d’une pause souper…

Parfois, les sacrifices ne sont pas ceux que l’on croit…

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

1 Comment

  1. Remplacer les croquettes de poulet par les croquettes de poissons? N’y a-t-il pas un lien un entre le poisson et le carême? 😉

Laissez un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueueurs aiment cette page :