À bientôt les amis!

J’aurais plein de choses à faire, des places où aller, du travail à finir. Mais cette semaine, les filles passent en premier… même si je ne les vois presque pas. Elles passent en premier, car dans quelques jours plusieurs de leurs amis seront partis, mutés à l’extérieur. Alors pour encore quelques heures, ma vie est en stand-by et je les laisse s’amuser. Les commissions attendront. Les autres sorties aussi.

Ça peut sembler paradoxal, dans un milieu où les adieux sont si nombreux, mais les relations prennent une importance que l’on ne retrouve pas partout dans le monde civil. Je sais parce que j’ai vécu les deux. Et assez longtemps pour pouvoir juger. Oui, les adieux sont fréquents. Oui, les amitiés quotidiennes ne durent qu’un temps. Mais les liens sont profonds. La complicité aussi.

Et c’est ce que je veux enseigner à nos filles. Ne pas attendre la sécurité ou la stabilité d’une relation pour s’investir. Ne pas attendre la personne « parfaite », digne de notre amitié, pour s’ouvrir. Mais plutôt apprendre à saisir toutes les opportunités que la vie nous offre de créer des liens, développer des amitiés, échanger avec d’autres êtres humains, partager des petits et des grands moments.

Comme on ouvre chaque boite après chaque déménagement, on ouvre notre coeur à de nouvelles amitiés dans chaque nouveau quartier où se posent nos pénates. On sait tous que si des boites demeurent fermées jusqu’à ce qu’on « s’installe vraiment », elles ne s’ouvriront jamais. De la même façon, il faut ouvrir notre coeur pour savourer chaque nouveau lien qui peut nous faire grandir, mais surtout « vivre ». Même si les adieux nous égratigneront le coeur. Comme chacun de nos meubles qui s’égratignent un peu à chaque déménagement.

Alors, comme le dit si bien Dr Seuss :

« Don’t cry because it’s over. Smile because it happenned. »

À tous ceux qui nous quitteront bientôt, et à ceux que je quitterai aussi à mon tour, je vous dis merci de rendre cette vie un peu marginale aussi passionnante et enrichissante. Et je sais qu’on se retrouvera un jour, pour quelques heures ou quelques mois, virtuellement ou « en chair et en os ».

À bientôt les amis 🙂

 

Lyne
Maman, spécialiste en finances personnelles, blogueuse.

Laissez un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.