Au revoir Papa…

Il ne m’a pas donné la vie, mais il m’a donné « MA » vie. À défaut de me transmettre ses gènes, il m’a transmis le meilleur de lui-même : ses valeurs, sa curiosité intellectuelle, sa soif d’apprendre, de comprendre et de connaitre. À défaut d’être liés par le sang, nous étions liés par le cœur et par l’esprit.

Papa et moi

Tous ceux qui ont eu la chance et le bonheur de côtoyer mon père savent à quel point c’était un homme extraordinaire. Croyez-moi, c’était un père encore plus exceptionnel! Chaque jour, je remerciais la Vie de m’avoir offert l’immense bonheur et le privilège unique d’être sa fille.

Escalier n&b

Enfant, il me partageait sa soif de découverte, ses désirs de voyage, son intérêt pour les peuples du monde et ses aventures dans le Grand Nord. Inlassablement, je lui demandais de me raconter encore une fois l’histoire de leur cuisinier qui fit un face à face avec un loup en revenant des toilettes.

Papa collège (1)

 

Papa nord (1)

Écolière, il stimulait ma soif d’apprendre en m’inventant mille-et-un problèmes d’arithmétique à résoudre, et en reprenant mes compositions, dont l’accord du pluriel était parfois défaillant. Et tout ça, pour mon plus grand plaisir! Si au départ il a douté de l’authenticité de la première histoire que je lui ai écrite à l’âge de 7 ou 8 ans (les aventures d’un petit chat noir à l’Halloween), il est vite devenu mon lecteur le plus fidèle.

1972-11-Lyne 5 ans

Adolescente, alors que plusieurs amis se rebellaient contre leurs parents, moi je discutais avec mon père jusqu’à trois heures du matin. Nous refaisions le monde, en tentant de résoudre les conflits mondiaux, et d’expliquer les mystères de l’Homme.

Ces dernières années, si la distance nous séparait, le plaisir que nous avions à parler jusqu’à très tard la nuit était toujours aussi présent. C’est avec bonheur que je discutais encore pendant des heures avec mon père, partageant nos croyances spirituelles et notre intérêt pour la physique quantique.

Mon père a encouragé chacune de mes passions avec un fervent enthousiasme et une confiance inébranlable. Quelque soit la situation, il n’a jamais ménagé ses encouragements ou son support. Après m’avoir consolée de trop nombreuses peines d’amour, il a aimé et admiré comme un fils celui qui est devenu l’homme de ma vie.

Set up photo

Et quel bonheur ce fut pour nous tous lorsque j’ai pu lui donner deux merveilleux trésors, ses deux petites-filles, Sofia et Audrey qu’il adorait de façon inconditionnelle!

Papa filles couleur

Papa filles nb (1)

Papa je t’aime. Merci pour tout. Merci de m’avoir donné le meilleur de toi-même, dans toutes les circonstances. Merci pour les merveilleux moments que nous avons partagés depuis ma naissance jusqu’à ces dernières semaines. Merci pour ton amour, ta complicité, ton soutien indéfectible, mais surtout pour le bonheur immense d’avoir été ta fille.

Papa & moi : dernière photo...

Je t’aime

xxxx

Pour partager ce texte :
Share
French Lily
Maman, conseillère en consommation, blogueuse.

38 Comments

  1. Le bonheur partagé entre un père et sa famille demeure l’un des plus beaux cadeaux de la Vie. Toutes mes condoléances à toi et aux tiens. xxx

  2. Que dire si ce n’est que tes mots nous touchent forcément… que tu as eu une chance extraordinaire d’avoir un papa comme lui et que ta peine est à la mesure du bonheur partagé… Je dois rejoindre aujourd’hui des proches anéantis par le départ de leur mère (ou femme) que cette fouttue maladie leur a arraché. Etant moi même en deui je sais combien dire aurevoir est dur, surtout avec les gens merveilleux… pensées pour toi et les tiens.

  3. C’est magnifique ce que tu lui as écrit! C’est très beau ce que vous avez partagé, une réelle chance d’avoir eu ce genre de relation. Mes plus sincères condoléances, la perte d’un être cher n’est jamais facile. Je vous souhaite à toi et tes proches beaucoup de courage et d’amour! xxx

  4. C’est plus qu’emouvant que te lire. ce texte et les mots choisis pour decrire tes relations avec ton Papa sont a la fois magnifiques, gais et bouleversants. Meilleures pensees. O

  5. Très beau ce texte touchant et images remplies d’amour sur ton papa. Un bel hommage a cette merveilleuse relation.

  6. Quel bonheur d’avoir pu vivre tous ces merveilleux moments avec ton papa !
    Je sais le chagrin de devoir dire adieu à un proche aimé.
    Courage et meilleures pensées pour toi et ta famille sur ce chemin de deuil.

  7. Tes mots m’ont beaucoup touchée. Je suis très triste pour toi et ta famille et t’envoie tout mon soutien dans cette épreuve que vous traversez. Je vous souhaite beaucoup de courage.

  8. Ce papa merveilleux vivra toujours dans ton cœur et je suis certaine qu’il veillera sur toi et les tiens.
    Ce billet rempli d’amour est très touchant. Je voudrais trouver les bons mots pour t’apporter un peu de réconfort mais je sais aussi qu’il faut prendre le temps de vivre sa peine.
    Alors, mes pensées sont avec toi et je partage un peu de ton chagrin.

  9. J’ai perdu le mien il y a deux ans. Je sais, oh combien la peine mais aussi la joie d’avoir eu un tel père. Vous pleurerez moins un jour, mais pour l’instant donnez vous le droit d’être triste. Ou au contraire d’être heureuse d’avoir eu un si bon père. Point n’est besoin de courage. On n’a pas besoin de courage pour affronter un deuil. On a besoin d’amour, de temps et de beaucoup d’amour. Vous avez ça, avec vos filles, votre mari, votre famille.

  10. Mes plus sincères condoléances à toi et ta famille. Je sais un peu ce que vous vivez, j’ai perdu le mien il y aura bientôt quatre ans. Mais par l’hommage que tu lui rends, je te trouve très choyée d’avoir eu une si belle relation avec lui et qu’il ait pu connaître tes filles. C’est une belle richesse. 🙂

    1. Oui, je suis vraiment reconnaissante pour la relation que nous avons eu, et la chance que mes filles ont eu d’avoir le temps de développer une relation avec leur Papy. Ça n’a pas de prix! Merci Judith 🙂

Laissez un commentaire.

Translate »