Sur la route des lacs ontariens – 2

Mercredi 25 juillet 2012 — Rock Point Provincial Park

« Les vacances commencent pour vrai! »

J’avoue que notre séjour à Glen Rouge faisait partie des arrêts « obligés ». Ce parc ne correspond pas à notre style de camping, mais c’était un mal nécessaire pour saisir l’opportunité de visiter le zoo de Toronto. Notre premier arrêt « parc provincial » signait pour moi le début de nos vraies vacances : celles remplies de découvertes et inspirées par la nature. 

 

 

Rock Point était le parc parfait pour débuter nos vacances! Plonger en pleine nature, découvrir un nouveau lac (le lac Érié), vivre sur un terrain intime comme on les aime, arpenter une plage de sable et de galet : de tout pour amuser la famille.

 

Nous n’avons pu en profiter, mais deux fois par jour, des activités étaient organisées pour les enfants. Selon les commentaires que nous avons entendus, les enfants adorent. Pour une prochaine visite peut-être?

 

 

Jeudi 26 juillet 2012 — Toujours à Rock Point Provincial Park

Movie night en camping! (Ou : l’enfer est pavé de bonnes intentions!)

Vous savez comment nous imaginons parfois une scène dans votre tête où, malgré toute notre expérience et notre supposée sagesse, tout se déroule comme dans une annonce de Budweiser (tout le monde est beau et s’amuse comme des fous) ou de couches Pampers (les enfants sautent de joie et rient de bon coeur alors que la maman est aux anges malgré une couche pleine à changer?) Après 3 minutes vous vous demandez déjà comment vous avez pu croire que ça allait marcher?

Ça m’arrive un peu trop souvent! Même en camping… endroit dangereux pour expérimenter avec des enfants!

Après un matin pluvieux, un après-midi gris, une soirée relativement dégagée, mais au ciel incertain, nous décidons d’organiser une soirée cinéma (j’avoue, le « nous » est employé au sens très large ici…). Afin de rendre l’évènement spécial, je propose (oups… nous proposons!) qu’on s’installe tous dans la minivan, comme au cinéparc! Popcorn et jus inclus! Les @&$?#$** aussi…

1. L’écran est p’tit en sa****** dans une minivan!

2. Nos princesses ayant leurs sièges reculés au maximum, j’ai les genoux dans la gorge! Et ce n’est même pas pour une séance de sexe tantrique!

3. Quand il se met à pleuvoir, on n’entend plus rien… à moins de foutre en rogne tous les voisins.

Résultat, les filles ont fini de regarder le film le lendemain matin, je suis rentrée frustrée et déçue de voir à quel point la réalité n’arrive pas à la cheville de mon imagination! Et deux semaines après le film, je trouve encore des grains de popcorn entre les sièges… à côté des aiguilles de notre sapin de Noël.

 

Vendredi 27 juillet 2012 — Dernières heures au Rock Point Provincial Park

« Après deux jours de grisaille, de pluie et d’orage, la non-fantassin que je suis prendrait bien une douche chaude! Ah oui! C’est vrai : on n’a plus d’eau… »

Notre roulotte nous offre habituellement un trois jours d’autonomie en eau/toilette. Par un mystère inconnu, en plein milieu de notre séjour à Rock Point, nous avons manqué d’eau. Juste au moment où l’humidité me faisait rêver à une bonne douche chaude… et longue. À l’odeur qui se dégageait des toilettes publiques, je n’ose même pas penser à l’état des douches. Je préfère attendre notre prochaine destination pour me réchauffer les os (et aller aux toilettes!)

 

Le camping nous conscientise sur le gaspillage de l’eau potable. De la douche de marin jusqu’à l’eau qui coule pendant qu’on se lave les mains, nos habitudes changent. Certaines deviennent permanentes… d’autres non. Si maintenant j’arrête l’eau pendant que je me savonne les mains, je ne suis pas encore prête à couper l’eau pendant que je me douche! Peut-être que ça me prendrait une mutation en Europe pour m’adapter?

À venir : Bronte Creek Provincial Park



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...