Les « vraies » vacances estivales approchent et nous prendrons bientôt la route pour une tournée des parcs ontariens. Au programme : un parc citadin à Toronto et 5 parcs provinciaux le long des lacs Ontario, Érié et Huron! J’en aurai certainement très long à raconter, après notre retour ou au fil de nos connections internet, mais en attendant, je « nous » prépare.

Voici quelques-uns de ces préparatifs qui aideront, je l’espère, à rendre ce road trip intéressant pour toute la famille (combiné à notre kit de survie en voiture) :

 

1. Le fameux cartable, adapté à ce voyage

— En page couverture, une carte de notre itinéraire.

— À l’intérieur, une carte du trajet du jour, une description du parc vers lequel nous nous dirigeons, les activités à faire ou les trucs à découvrir ainsi que le nombre de jours où nous y serons.

— Comme à l’habitude, des dessins à colorier, des feuilles blanches et des jeux.

 

2. Nouveauté : mon propre cartable

— Comme les filles, une carte de notre itinéraire, la description des parcs avec toutefois des notes personnelles d’activités surprises ou supplémentaires que je garde en banque. Les trucs que je veux VRAIMENT faire (une photo en particulier que je veux prendre), et quelques plans B (un zoo à 45 minutes de route).

— Une banque de jeux « d’auto » pour parer aux moments pénibles où tout le monde trouve la route trop longue. Ce sont des jeux que l’on peut généralement inventer sur demande, mais quand la fatigue s’installe et que le pleurnichage devient pénible, mon imagination se sauve en courant! J’aurai donc une réserve d’inspiration à portée de main! Par exemple :

  • « Le jeu des 20 questions » avec quelques questions déjà préparées;
  • « Counting cows » : comme le dit le titre, il faut compter les vaches (ou les voitures rouges, églises, etc.). Quand on voit un cimetière (ou un restaurant, une station d’essence), on repart à zéro.
  • « A for Armadillo » : Choisir une lettre, le premier qui voit 3 trucs qui commencent par cette lettre choisi la prochaine lettre.
  • « Alien Visit » : décrire la vue de notre fenêtre comme si nous étions un extraterrestre atterri sur Terre. Prétendre que l’on fait un rapport à notre commandant : « Mon vaisseau vient d’atterrir sur Terre. Du liquide transparent tombe en goutte du ciel. Des créatures à deux pattes marchent le long d’un chemin. Certains transportent un étrange abri attaché à un manche. » (cette activité est ma préférée! J’ai hâte de l’essayer avec les filles!).
  • « If… Then… » : choisir un évènement qui pourrait arriver pendant que nous sommes sur la route. À tour de rôle, raconter la suite des évènements (dans le style du livre « If you give a mouse a cookie ») « Si nous frappons le gros trou devant nous nous ferons une crevaison. Si nous faisons une crevaison, papa va devoir s’arrêter sur le bord de la route. Si nous arrêtons sur le bord de la route, nous pourrons aller cueillir des fleurs. » Le but : revenir à notre point de départ : « Si nous…, nous ferons une crevaison ».

— Des feuilles d’activités prêtes à être utilisées par les filles si l’un des parcs est aussi fascinant que le Ferris Provincial Park! Par exemple :

  • « Chasse aux trésors » : liste d’objets ou éléments à trouver dans la nature;
  • « Chasse photographique » : liste d’objets, d’activités, de paysages à photographier par les filles elles-mêmes;
  • « Fiche d’observation d’insectes ».

— Une liste de repas facile à cuisiner en camping, encore une fois afin de prévenir toute panne d’imagination, ainsi que les recettes nécessaires. J’ai déjà ces dernières sur Evernote ou dans ma tête, mais je préfère une version papier pour éviter toute panique en cas de panne de serveur, d’ordinateur ou de cerveau!

 

3. Un journal de bord :

— Un cahier à l’intérieur duquel les filles pourront écrire et dessiner leurs aventures, coller leurs trésors, des dépliants cueillis dans les parcs, un ticket du zoo, des cartes postales, etc.

— Pour Sofia, qui aime écrire un journal, je lui ai préparé une liste de questions dont elle pourra s’inspirer. Par exemple : la date, la température, l’endroit où nous sommes, son moment préféré, ce qui rend ce parc ou cet endroit unique, qui elle a rencontré, les mésaventures, etc.

— Le tout accompagné d’un étui contenant un bâton de colle, des ciseaux, du ruban gommé, des crayons et un aiguise-crayon.

* Je suis tentée de faire une version familiale de ce journal de bord, où chaque membre de la famille écrirait ses impressions quotidiennes sur nos aventures. Un journal à quatre mains qui ferait un beau souvenir de famille! Sofia pourrait aussi se transformer en journaliste et rapporter nos moments préférés, nos impressions ou nos mésaventures en nous interviewant chaque jour. Une idée à réserver pour un prochain road trip ou une tradition à implanter dès maintenant?

 

4. Des livres, et encore des livres!

— Des guides d’identification de la nature afin de transformer une simple marche en forêt en exploration scientifique, une activité que Sofia aime tout particulièrement.

— De nouveaux livres à lire en voiture ou par une journée pluvieuse.

 

5. Des jeux format voyage, des cahiers à colorier et des puzzles.

 

Afin de préparer tout ce matériel, mes meilleurs amis sont vite devenus Google, Pinterest, mon imprimante, les tables de liquidation de Michaels et de Chapters, Walmart et Dollorama. Avec un peu d’imagination et de bricolage, on peut se bâtir un kit de voyage intéressant et peu dispendieux.

Est-ce que j’en ai trop fait? Surement!

Est-ce que nous sommes trop organisés? Probablement…

J’ai l’impression que ce débordement de planification sert surtout à calmer mes propres appréhensions face à l’itinéraire qui nous attends. Je rêve de partir avec seulement ma caméra et de me laisser inspirer par notre environnement, improvisant nos activités et les repas au fil de la route. Mais je suis réaliste : nous sommes en 2012. Aujourd’hui, les enfants ont parfois besoin d’un minimum de motivation et d’organisation pour apprécier le « moment présent »!

Par contre, si je reviens avec la moitié de mon matériel inutilisé, je saurai que nous avons passé de très belles vacances ;)

 

 

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 Comments

  1. ça fait quelques billets où je me dis que tu es une pro de l’organisation. je pensais l’être, mais non.
    j’arrive à être organisée pour les bagages (et c’est déjà ça)…
    mais je n’ai jamais pensé à préparer d’avance des jeux pour les jours de vacances, ou alors pour un voyage.
    Peut-être parce qu’ils sont encore un peu petits.
    Et puis j’avoue que pendant les vacances, ce sont aussi mes vacances. Et qu’à part une maison un peu propre, je ne demande pas grand chose.
    Donc c’est free style pour tout le monde. chacun fait ce qui lui plait avec une seule règle non dérogable : ne pas aller chercher des pouilles à l’autre. si cette règle est brisée, c’est direct dans la chambre sans se poser de question.

    • Toute cette organisation me permet de laisser aller le cour des évènements sans être stressée. C’est mon coussin de sécurité en fait :) Avec lui, je peux partir la tête tranquille, et apprécier chaque moment du voyage en me laissant guider par les évènements car je sais que si nous frappons un mur, il y aura un plan b de prêt. Tu vois, pour moi c’est ce qui me permet d’être “en vacances” en même temps que tout le monde. Une fois partie, je n’ai plus rien à penser :)

Écrivez un commentaire