Entre l’arrivée des fourmis et leur aménagement dans un tout nouveau 3 1/2, nous sommes allés camper! Si j’avais su que nos bestioles étaient libres dans une simple enveloppe de papier, je n’aurais peut-être pas dormi l’esprit aussi tranquille… mais ma naïveté m’a encore une fois bien servie.

Après 3 faux départs (un portemonnaie resté à la maison, un kit de survie mensuel complètement oublié et un arrêt pour de l’essence), nous avons finalement pu prendre la route pour une troisième destination ontarienne : le parc provincial de Presqu’ile, sur les berges du lac Ontario.

Heureusement, notre préparation réalisée en un temps record et l’absence de pluie à notre arrivée ont fait en sorte que nous avons rapidement oublié ces contretemps et réussi à savourer un rosé à une heure décente.

Encore une fois, un site intime et près de la nature!

Encore un merveilleux weekend en famille! Nous avons constaté que l’expérience commence à entrer et chaque étape s’est réalisée en un temps record, dans l’harmonie presque totale! Oui, oui! Même reculer la roulotte! C’est fou comment c’est efficace de regarder dans la bonne direction ;)

La température n’était pas encore parfaite, mais personne n’en a vraiment souffert. Le samedi matin pluvieux a été consacré aux jeux en famille :

La pluie nous permet de passer un beau moment en famille… au sec :)

Et dès 10h, nous sommes partis à la découverte du parc :

Le phare

 

Une belle plage de galets

 

♥♥♥

fait un peu de géocaching :

Pas facile à trouver!

une visite éclaire à la plage :

Belle malgré le temps froid.

 

Running wild!

et ma plus grande déception : je m’attendais à trouver le vrai cimetière des premiers colons européens alors qu’il ne s’agit que d’un « monument » à leur mémoire érigé sur l’emplacement de l’ancien cimetière… Tout un monument que j’ai bien failli rater!

Wow….

Mais un bon souper et un bon verre de vin font tout oublier ;)

Même “dans le bois”, on mange avec style :)

 

Coucou!

Dimanche, le soleil était enfin de la partie… comme les moustiques! Notre première activité, la visite du sentier d’observation des oiseaux, fut rapidement remplacée par une baignade à la plage! Car malgré toute l’huile à mouche, je voyais à peine les filles derrière le nuage qui les suivaient… sans compter la réaction hystérique d’Audrey qui a choisi ce weekend pour avoir peur des maringouins!

Des cocottes pas frileuses!

Encore une fois, nous avons vécu un séjour dans la nature comme je les aime. Honnêtement, je crois même préférer ce parc à celui de Sandbanks, visité une semaine plus tôt. Presqu’ile est un endroit que j’espère revisiter cet été!

À bientôt!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Écrivez un commentaire